Toriimoto-juku

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toriimoto-juku, estampe d'Hiroshige de la série Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō.

Toriimoto-juku (鳥居本宿, Toriimoto-juku?) était la soixante-troisième des soixante-neuf stations du Nakasendō. Elle est située au nord d'Hikone, préfecture de Shiga au Japon.

Encore aujourd'hui subsistent des restes de cette ancienne shukuba. En entrant par le nord, une allée de pins mène aux deux bâtiments toujours debout[1]. Toriimoto-juku était une shukuba florissante avec sa honjin et ses deux honjin secondaires car elle était au départ d'autres parcours dont le Chōsenjin Kaidō[1] qui reliait cette station à Musa-juku.

Stations voisines[modifier | modifier le code]

Nakasendō
Banba-juku - Toriimoto-juku - Takamiya-juku.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (ja) Nakasendou Toriimoto-juku. Hikone City.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]

35° 17′ 03.9″ N 136° 17′ 02.3″ E / 35.284417, 136.283972