Torii Hunter

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pix.gif Torii Hunter Baseball pictogram.svg
Torii Hunter on June 2, 2013.jpg
Twins du Minnesota
Voltigeur
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
22 août 1997
Statistiques de joueur (1997-2014)
Moyenne au bâton ,279
Coups sûrs 2327
Circuits 331
Points produits 1310
Équipes

Torii Kedar Hunter (né le 18 juillet 1975 à Pine Bluff, Arkansas, États-Unis) est un voltigeur des Twins du Minnesota de la Ligue majeure de baseball.

Il compte cinq sélections au match des étoiles de la Ligue majeure de baseball (2002, 2007, 2009, 2010,2013), a remporté neuf Gants dorés consécutifs (2001-2009) pour son excellence en défensive au champ extérieur[1] et reçoit en 2009 et 2013 un Bâton d'argent[2].

Carrière[modifier | modifier le code]

Twins du Minnesota[modifier | modifier le code]

Hunter est drafté par les Twins du Minnesota à leur premier tour de sélection en 1993. Il jour pour la première fois en tant que coureur suppléant contre Baltimore, le 22 août 1997. À partir de 1999, il commence à jouer régulièrement : 135 matchs sur 162. Il ne commettra qu'une seule erreur sur 292 possibles.

À partir de cette saison, Hunter poursuit sa progression. En 2002, il est récompensé en étant sélectionné pour le match des étoiles. Il ira jusqu'aux séries éliminatoires cette année-là avec les Twins, battus par son futur club, les Angels de Los Angeles d'Anaheim lors de la finale de la Ligue américaine.

Angels de Los Angeles[modifier | modifier le code]

Après des blessures à répétition en 2003 et 2005, Hunter signe en 2007 avec les Angels de Los Angeles d'Anaheim. Il remplace alors Gary Matthews, Jr. quotidiennement au champ centre et s'impose comme un des leaders de l'équipe. En 2009, il est à nouveau sélectionné au match des étoiles, mais n'y participera pas, se blessant quelques jours avant le match.

Hunter aida les Angels à aller jusqu'aux séries éliminatoires en 2008 et 2009.

Il frappe trois circuits contre les Padres de San Diego le 13 juin 2009.

En 2009, il a une moyenne de ,299 avec 23 circuits et 90 points produits. Cette même année, Hunter a remporté le Prix Branch Rickey pour ses contributions humanitaires[3].

À partir de 2010, Hunter est déplacé progressivement du champ centre au champ droit[4], ce qui est confirmé par l'émergence en 2012 du jeune voltigeur de centre Mike Trout qui lui est supérieur défensivement[5].

Le vétéran connaît en 2012 l'une de ses meilleures saisons depuis plusieurs années et il affiche sa meilleure moyenne au bâton en carrière : ,313 en 140 parties jouées. Il frappe 12 circuits, produit 92 points et réussit 167 coups sûrs, son plus haut total depuis 2007. Il devient agent libre après cette cinquième saison pour les Angels.

Tigers de Détroit[modifier | modifier le code]

Le 16 novembre 2012, Hunter signe un contrat de deux saisons avec les Tigers de Détroit[6].

Il est invité au match des étoiles 2013, sa 5e sélection en carrière. Il termine sa première saison à Détroit avec 17 circuits et 84 points produits, le 3e plus haut total de l'équipe. Il mène avec 37 doubles un club ayant beaucoup de force en offensive et est 2e des Tigers pour les coups sûrs (184) et la moyenne de puissance (,465) et 3e avec une moyenne au bâton de ,304[7].

Sa moyenne au bâton chute à ,286 et sa moyenne de puissance perd quelques points pour se chiffrer à ,446 en 2014 mais, à 39 ans, Hunter ajoute 157 coups sûrs, 33 doubles, 7 circuits et produit 83 points.

Retour au Minnesota[modifier | modifier le code]

Le 3 décembre 2014, Hunter retourne chez les Twins du Minnesota, de qui il accepte un contrat d'une saison à 10,5 millions de dollars[8].

Controverses[modifier | modifier le code]

Hunter suscite une controverse en 2010 lorsqu'il qualifie d'« imposteurs » les joueurs latino-américains qui, selon lui, se prétendent Africains-Américains pour être rémunérés plus cher car, dit-il, les Dominicains sont payés l'équivalent d'un « sac de chips »[9],[10]. Hunter dit par la suite regretter son choix de mots, en particulier le terme « imposteur »[11].

En 2012, Hunter déclare au Los Angeles Times qu'il serait pour lui « difficile et inconfortable » de jouer avec un coéquipier homosexuel[12]. En octobre 2014, il enregistre un message publicitaire radiophonique pour promouvoir la candidature d'Asa Hutchinson (en) au poste de gouverneur de l'Arkansas, en raison de l'opposition de celui-ci au mariage homosexuel[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Ichiro, Hunter win ninth Gold Gloves, Tom Singer / MLB.com, 10 novembre 2009.
  2. (en) Silver Sluggers a mix of old and new, Tom Singer / MLB.com, 12 novembre 2009.
  3. (en) Hunter wins Branch Rickey Award, Thomas Harding / MLB.com, 14 novembre 2009.
  4. (en) Standard Fielding, baseball-reference.com.
  5. (en) Hunter's character adds to his free-agent value, Mike Bauman / MLB.com, 7 novembre 2012.
  6. (en) Hunter gets his team, Tigers get their man, Jason Beck / MLB.com, 16 novembre 2012.
  7. (en) 2013 Detroit Tigers, baseball-reference.com.
  8. (en) Torii calls it 'no-brainer' to come home to Twins, Rhett Bollinger / MLB.com, 3 décembre 2014.
  9. (en) Panel Part III: Efforts to develop black talent in USA insufficient, Bob Nightengale, USA Today, 11 mars 2010.
  10. (en) Torii Hunter: black Dominican players are "imposters", Craig Calcaterra, NBC Sports, 10 mars 2010.
  11. (en) Hunter regrets 'wrong word choice', Lyle Spencer / MLB.com, 10 mars 2010.
  12. (en) Torii Hunter says having an openly gay teammate would be “difficult and uncomfortable”, Drew Silva, NBC Sports, 30 décembre 2012.
  13. (en) Torii Hunter speaks against gay marriage in political ad, James Jahnke, Detroit Free Press, 30 octobre 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]