Toreutique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La toreutique est l'art de travailler le métal par le martelage de métaux (or et argent principalement[1],[2]) ou par la gravure, allant de la simple courbure du métal à l'inscription de motifs détaillés gravés ou en relief dans le métal choisi. Ce travail se fait par l'usage d'outils divers tels que la masse, le marteau, des ciseaux à tranchant en biseau ou encore un burin. On peut ainsi avoir tendance à la rapprocher de l'orfèvrerie. La toreutique existe depuis la haute antiquité[3]. Elle est attestée à l'Age du Bronze et a fleuri en Mésopotamie et en Perse[4], bien que le terme n'ait été inventé qu'au XIXe siècle.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Aesthetics: Lectures on Fine Art Volume II (Aesthetics) G. W. F. Hegel and T. M. Knox (1998) p.161
  2. How to Understand Sculpture by Margaret Thomas, Kessinger Publishing, 2005, p.25
  3. Margaret Thomas, How to Understand Sculpture, Kessinger Publishing, 2005, p. 25-26
  4. I. Gershevitch, The Cambridge History of Iran (1985) p.154