Torero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans le monde de la tauromachie, le torero ou toréro[1] (de l'espagnol : torero) est celui qui affronte le taureau[2] lors d'une course de taureaux.

Présentation[modifier | modifier le code]

Le terme de torero est souvent confondu à tort avec celui de toréador. Il existe plusieurs catégories de toreros, en fonction des différents types de courses :

Corrida[modifier | modifier le code]

Corrida de rejón[modifier | modifier le code]

  • le rejoneador est celui qui combat le taureau à cheval, puis le met à mort

Course portugaise[modifier | modifier le code]

  • le forcado est un jeune homme généralement accompagné de sept autres se mettant en formation afin d'immobiliser le taureau à mains nues

Course de recortadores[modifier | modifier le code]

  • Le recortador affronte le taureau à cornes nues et doit réaliser le recorte, le quiebro, le salto et le salto a la garrocha.

Course camarguaise[modifier | modifier le code]

  • Le raseteur affronte le taureau à cornes nues afin de glaner les attributs à l'aide du crochet. Il déclenche la charge du taureau orienté par son tourneur.

Course landaise[modifier | modifier le code]

Les toreros de la course landaise sont communément appelés coursayres en gascon :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. selon le rapport de 1990 sur les rectifications orthographiques, l'ancienne forme restant correcte
  2. Le mot « taureau » est utilisé ici dans son sens générique et désigne l'« animal bovin », quels que soient son âge, son sexe ou sa taille, c'est-à-dire un taureau, un taurillon, un veau, un bœuf, une vache, une vachette ou une génisse.
  3. Vache de course landaise

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :