Tore André Flo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Flo.
Tore André Flo
Tore Andre Flo 2006 06 06.jpg
Tore André Flo en 2006.
Biographie
Nationalité Drapeau de la Norvège Norvège
Naissance (40 ans)
Lieu Stryn, (Norvège)
Taille 1,93 m
Période pro. 1993-2009 puis 2011-2012
Poste Attaquant
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1993-1994 Drapeau de la Norvège Sogndal IL 44 (21)
1995 Drapeau de la Norvège Tromsø IL 26 (19)
1996-1997 Drapeau de la Norvège SK Brann 40 (28)
1997-2000 Drapeau de l'Angleterre Chelsea 163 (71)
2000-2002 Drapeau : Écosse Glasgow Rangers 68 (35)
2002-2003 Drapeau de l'Angleterre Sunderland 32 (6)
2003-2005 Drapeau de l'Italie AC Sienne 63 (13)
2005-2006 Drapeau de la Norvège Vålerenga IF 24 (10)
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre Leeds United 25 (8)
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Milton Keynes Dons 13 (1)
2011-2012 Drapeau : Norvège Sogndal 23 (2)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1995-2004 Drapeau : Norvège Norvège 76 (23)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Tore André Flo, né le à Stryn (Norvège), est un ancien footballeur norvégien, qui évoluait au poste d'attaquant.

Joueur de grande taille (1,93 m), il possédait pourtant une très bonne technique balle au pied et un excellent sens du but.

Il fut l'un des grands attaquants de Chelsea et des Glasgow Rangers avec lesquels il marqua dès buts très importants (et cela sans être forcément un titulaire indiscutable). Flo a marqué vingt-trois buts lors de ses soixante-seize sélections avec l'équipe de Norvège entre 1995 et 2004[1].

Il est le frère cadet de Jostein Flo et de Jarle Flo et le cousin de Håvard Flo, tous trois joueurs professionnels.

Il annonce la fin de sa carrière le 19 mai 2009 alors qu'il porte les couleurs de Milton Keynes Dons après 16 ans de professionnalisme.

Biographie[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Sogndal (1993-1994)[modifier | modifier le code]

Flo commence sa carrière dans le club amateur de Stryn. En 1993, et à 20 ans, il signe dans le club de Sogndal jouant avec ses frères Jostein et Jarle. Lorsque Sogndal est relégué de la Tippeligaen, Flo, déjà auteur de 21 buts en 44 matches en une seule saison, sous le maillot de ce club, est transféré à Tromsø IL.

Tromsø IL (1995)[modifier | modifier le code]

À Tromsø et au cours de la saison 1994-1995, le jeune Tore-André Flo marque 18 buts en 26 matches attirant l'attention du sélectionneur national, Egil « Drillo » Olsen qui l'appelle pour la première fois le 15 octobre 1995 contre l'Angleterre (0-0). À l'issue de cette saison, il est meilleur buteur de son club.

SK Brann (1996-1997)[modifier | modifier le code]

À l'issue de la saison 1995-1996, il est transféré au SK Brann, club de Bergen. De nouveau, il réussit une saison pleine inscrivant 28 buts, devenant ainsi l'un des meilleurs attaquants du pays. Il attire naturellement l'attention des grands clubs du Continent et en premier lieu le club anglais de Chelsea qui parvient à le faire signer au cours de l'hiver 1997. Avant de partir, il réussit pour ses adieux un triplé pour les rouges et blancs de Brann.

Chelsea Football Club (1997-2000)[modifier | modifier le code]

Transféré pour 300 000 livres à Chelsea, il aurait pu signer à Everton mais le manager de l'équipe Joe Royle recule au dernier moment avant de s'aligner sur l'offre des Londoniens.

Flo joue son premier match sous le maillot des Blues contre Coventry City le 9 août 1997. Son équipe s'incline 3-2 mais le Norvégien inscrit son premier but. Cette première saison est très prolifique pour Flo qui inscrit cette saison-là 15 buts (en 44 matches) aidant grandement aux différents succès de Chelsea en Angleterre (Coupe de la Ligue 1998 et 4ème du Championnat anglais 1997-1998) et sur le Continent (vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1997-1998). Il inscrit notamment un doublé important sur la pelouse du Betis Séville en quart de finales.

La saison suivante, Gianluca Vialli le manager du club londonien recrute Pierluigi Casiraghi pour le mettre en concurrence avec Flo mais l'Italien se blesse gravement. Le Norvégien dispute 45 matches au cours de la saison 1998-1999 et inscrit 13 buts. Chelsea termine 3e du Championnat et se qualifie pour la première fois pour la Ligue des champions de l'UEFA.

Au cours de la saison 1999-2000, Flo continue de marquer des buts importants pour les Blues (19 buts et titre de meilleur buteur de l'équipe) et à garnir la vitrine à trophée du club qui remporte cette année-là la Coupe d'Angleterre. Chelsea atteint alors les quarts de finales de la ligue des champions et Flo marque deux fois lors du match aller de la double rencontre mémorable contre le FC Barcelone en quarts de finale (3-1 pour Chelsea à Stamford Bridge mais défaite 5-1 au Camp Nou dans une rencontre ou le Norvégien inscrit le seul but de son équipe).

Durant l'inter saison et malgré ses bonnes statistiques à la pointe de l'attaque londonienne, Tore André Flo voit l'arrivée de deux attaquants : Jimmy Floyd Hasselbaink et Eiður Guðjohnsen en provenance de l'Atlético de Madrid et de Bolton Wanderers. Face à cette concurrence, il demande à être transféré. C'est la fin de son aventure à Chelsea ou il signa 50 buts en 163 matches.

Glasgow Rangers (2000-2002)[modifier | modifier le code]

En novembre 2000, Flo est vendu au club écossais des Glasgow Rangers, le montant avoisine les 12 millions de livres. C'est le plus gros transfert de l'histoire pour un joueur norvégien.

Il marque dès son premier match, le derby de Glasgow contre les rivaux du Celtic, malgré la correction 5 - 1 des siens. Il marque 18 buts en 30 matchs de championnat. Sa deuxième saison à Glasgow sera la meilleure, il marque à 22 reprises en 42 matchs, dont un but en finale de la Coupe de la Ligue.

Sunderland (2002-2003)[modifier | modifier le code]

Flo est transféré à Sunderland le jour de la clôture du marché de la saison 2002-2003. L'arrivée de Flo est annoncée avec celle de l'attaquant Marcus Stewart, le coût total de leurs transferts est évalué à dix millions de livres. Les montants individuels de ces achats ne sont pas transmis par Sunderland, bien que le chiffre de £ 8 200 000 pour Flo est largement cité par les médias anglais[2], qui fait de lui le deuxième transfert le plus coûteux de Sunderland. Peter Reid, l'entraîneur de Sunderland, avait été critiqué tout au long de la pré-saison car il ne parvenait pas à trouver un remplaçant au vétéran Niall Quinn. Le prix relativement élevé d'un joueur qui évoluait en Écosse et l'heure tardive de sa signature a conduit de nombreux supporters[3], et certains experts, dont l'ancien gardien de but du club Jimmy Montgomery[4], à penser que Flo est un renfort de dernière minute acheté dans la panique. Une fois de plus, il marque dès son premier match, face à Manchester United (score final 1-1).

Reid, de par sa tactique, cherche à ce que Flo s'insère dans le système de jeu adapté au départ pour Niall Quinn (qui raccroche les crampons en novembre) comme un point d'ancrage déviant les long ballons. Ce n'est pas un rôle qu'il affectionne et il a lutté pour former un partenariat avec son compère d'attaque Kevin Phillips. Lorsque Reid est licencié en octobre et remplacé par Howard Wilkinson, Flo tombe en disgrâce, Wilkinson remettant publiquement en cause la condition physique du Norvégien[5]. Flo tente de faire son retour dans l'équipe première jusqu'au licenciement de Wilkinson en mars. Malheureusement pour le Norvégien, son successeur, Mick McCarthy, ne lui donne pas sa chance (il ne jouera aucun match en entier lors des l'un des neuf derniers matchs de la saison).

En 33 apparitions pour Sunderland, Flo n'a marqué que six buts (quatre d'entre eux en championnat), ne terminant seulement que 11 des 23 matchs de ligue ou il fut titularisé. Sunderland est relégué en Championship, et à cause d'importantes dettes est contraint de vendre ou de libérer la plupart des joueurs ayant des salaires élevés. Flo joue un match de Coupe de la Ligue la saison suivante, mais à l'automne 2003 il est libéré par le club.

AC Sienne (2003-2005)[modifier | modifier le code]

À l'été 2003, Flo rejoint les rangs du promu italien, l'AC Sienne. Il joue un rôle important dans le maintien de son équipe en inscrivant 8 buts en 33 matches sous le maillot noir et blanc. Les Siennois terminent à une inespérée 13e place. Au cours de sa deuxième saison au sein du club toscan, il est titularisé à 17 reprises pour 5 buts seulement. Sienne termine à la 14e place mais Flo décide de partir du fait de la non-acclimatation de son fils et de sa femme à la vie italienne.

Vålerenga IF (2005-2006)[modifier | modifier le code]

Tore André Flo a la possibilité de retourner dans le Championnat anglais mais son transfert au Queens Park Rangers échoue. Il retourne alors dans son pays natal et à l'été 2005, il signe jusqu'en juin 2006 pour le club ambitieux de Vålerenga Fotball (le championnat norvégien se jouant sur des années pleines, ce contrat couvre donc une partie de deux saisons). Ce court passage à Vålerenga fut marqué par de nombreuses blessures. Flo inscrit seulement 4 buts en 24 matches durant ces deux "demis-saisons" à l'issue de lesquelles il n'est pas renouvelé par ses dirigeants.

Leeds United (2007-2008)[modifier | modifier le code]

Le 3 janvier 2007, Leeds United, managé par Dennis Wise, un des anciens de Chelsea, confirme la signature de Flo, le contrat prendra fin à la fin de la saison 2006-2007. Le Norvégien est payé 6000 livres par semaine avec un bonus de 1000 livres pour chaque but inscrit. Flo fait ses débuts comme remplaçant avec le club anglais contre West Bromwich en Coupe d'Angleterre. Son club perd le match sur le score de trois buts à un. Une semaine plus tard, Flo inscrit son premier but après 8 minutes contre le même adversaire, mais ne peut empêcher la défaite de son équipe 3-2.

Une blessure empêchera Flo de jouer pour le reste de la saison. Malgré tout, Flo décide de prolonger l'aventure avec Leeds pour la saison 2007-2008. Malheureusement pour lui, il ne marquera que 3 buts la saison suivante en 22 apparitions sous le maillot des blancs de Leeds (et toujours en étant remplaçant). Il annonce alors que Leeds sera le dernier club de sa carrière.

Le 11 mars 2008, Flo annonce la fin de sa carrière de footballeur.

Milton Keynes Dons (2008-2009)[modifier | modifier le code]

Un an plus tard en novembre 2008, un journal anglais annonce le retour de Flo au sein du club anglais de Milton Keynes Dons en League One entrainé par un de ses ex-coéquipier à Chelsea, Roberto Di Matteo. Signant le 21 novembre 2008 jusqu'à la fin de saison, il joue son premier match le 6 décembre 2008 contre Scunthorpe United mais manquera une grande partie de la saison restant la plupart du temps sur le banc (seulement 11 matches). Il ratera néanmoins le neuvième tir au but de la séance opposant son équipe à celle de Scunthorpe United en demi-finales des play-offs d'accession pour le Championnat d'Angleterre de football D2.

Le 19 mai 2009, Flo fait de nouveau, et cette fois de façon définitive, ses adieux au football professionnel.

Sélection[modifier | modifier le code]

Tore André Flo est sélectionné à 76 reprises en équipe de Norvège avec laquelle il inscrit 23 buts (4e meilleur buteur de l'histoire de cette sélection à égalité avec Ole Gunnar Solskjær). Il reçut sa première cape le 11 octobre 1995 contre l'Angleterre (0-0). Il reçut officiellement son surnom de « Flonaldo » (en hommage à l'un des meilleurs joueurs de la fin des années 1990, le Brésilien Ronaldo) lors de la victoire de la Norvège contre la sélection brésilienne 4-2, le 30 mai 1997. Il dispute la Coupe du monde de football de 1998 en France et inscrit deux buts (contre le Maroc et l'Écosse). Son équipe est éliminée en huitièmes de finales par l'Italie 1-0. En 2000, il participe à la phase finale du Championnat d'Europe de football 2000 étant titularisé à 3 reprises mais sans trouver le chemin des filets. Son équipe est éliminée dès le premier tour.

Afin de privilégier sa famille, Flo se retire de la sélection en 2004.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Saison Club Division Championnat Coupe nat. Autres coupes Coupe d'Europe Sélection[6] Total
Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts Matchs Buts
1993 Sogndal IL Deuxième division 22 16 - - - - - 22 16
1994 Première division 22 5 - - - - - 22 5
1995 Tromsø IL Première division 26 18 - - - 4 1 30 19
1996 SK Brann Première division 24 19 - - - 4 0 28 19
1997 16 9 - - - 8 5 24 14
1997-98 Chelsea Premier League 34 11 1 0 4 2 5 2 13 7 57 22
1998-99 30 10 3 0 3 1 9 2 9 7 54 20
1999-00 34 10 6 1 1 0 16 8 13 1 70 20
2000-01 14 3 0 0 1 0 2 0 3 0 20 3
2000-01 Glasgow Rangers Première division 19 11 2 2 1 0 0 0 6 0 28 13
2001-02 30 18 3 2 2 1 7 1 5 0 47 22
2002-03 4 0 0 0 0 0 0 0 0 0 4 0
2002-03 Sunderland Premier League 29 4 2 0 1 2 0 0 6 1 38 7
2003-04 AC Sienne Serie A 33 8 - - - 7 1 40 9
2004-05 30 5 - - - 1 0 31 5
2005 Vålerenga IF Première division 8 0 - - - - - 8 0
2006 16 4 - - - - - 16 4
2006-07 Leeds United Deuxième division 1 1 1 0 1 0 0 0 - - 3 1
2007-08 Troisième division 22 3 0 0 0 0 0 0 - - 22 3
2008-09 Milton Keynes Dons League One 11 0 0 0 0 0 0 0 - - 11 0
Sélection Total 76 23 76 23
Norvège Total 134 71 134 71
Angleterre Total 175 42 13 1 11 5 32 12 231 60
Ecosse Total 53 29 5 4 3 1 7 1 68 35
Italie Total 63 13 63 13
Total carrière Total 425 155 18 5 14 6 39 13 76 23 572 202

Palmarès[modifier | modifier le code]

En équipe nationale[modifier | modifier le code]

Avec Chelsea[modifier | modifier le code]

Avec les Glasgow Rangers[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Thomas Søfting, « Norway - Record International Players », RSSSF,‎ 21 décembre 2009 (consulté le 23 septembre 2010)
  2. (en) Guy Hodgson, « Keane faces wrath of FA », The Independent,‎ 1er septembre 2002 (consulté le 23 septembre 2010)
  3. (en) « Road to Perdition », A Love Supreme SAFC fanzine (consulté le 23 septembre 2010)
  4. (en) « McCarthy confident despite relegation », RTÉ Sport,‎ 14 avril 2003 (consulté le 23 septembre 2010)
  5. (en) « Wilkinson warns Flo », BBC Sport,‎ 20 octobre 2002 (consulté le 23 septembre 2010)
  6. « Sélections de Tore Andre Flo », sur http://www.home.no/