Torbato

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Torbato B
Aucune illustration disponible. Vous en avez une ? Importez-là!
Caractéristiques phénologiques
Débourrement À compléter
Floraison À compléter
Véraison À compléter
Maturité À compléter
Caractéristiques culturales
Port À compléter
Vigueur À compléter
Fertilité À compléter
Taille et mode
de conduite
À compléter
Productivité À compléter
Exigences culturales
Climatique À compléter
Pédologique À compléter
Potentiel œnologique
Alcoolique À compléter
Aromatique À compléter

Le torbato est un cépage italien de raisins blancs.

Origine et répartition géographique[modifier | modifier le code]

Le torbato est un cépage d'origine de la Sardaigne. Sur l'île, on lui attribue une origine catalan. Il aurait été introduit durant l'occupation catalan de la Sardaigne.

Il est classé cépage d'appoint en DOC Alghero. Il est classé recommandé ou autorisé dans les provinces Cagliari, Nuoro, Sassari et Oristano de la région Sardaigne. En 1998, sa culture couvrait une superficie de 59 ha.

Le torbato est également cultivé en France. Ce plant avait pratiquement disparu au début du XXe siècle en raison du court-noué et du mildiou. Des introductions de plants à partir de la Sardaigne ont permis depuis 1973 un nouveau départ. Ce cépage fait notamment partie de l'encépagement des vins doux naturel des appellations Côtes du Roussillon et Banyuls.

Caractères ampélographiques[modifier | modifier le code]

  • Extrémité du jeune rameau cotonneux, blanc à liseré carminé.
  • Jeunes feuilles duveteuses, jaunâtres à plages bronzées.
  • Feuilles adultes, à 5 lobes avec des sinus latéraux étroits, un sinus pétiolaire en lyre étroite ou à bords légèrement superposées, des dents ogivales, moyennes, un limbe aranéeux-pubescent.

Aptitudes culturales[modifier | modifier le code]

La maturité est de troisième époque moyenne: 30 jours après le chasselas.

Potentiel technologique[modifier | modifier le code]

Les grappes et les baies sont de taille moyenne. La grappe est cylindrique, lâche, parfois ailée. Le cépage est de moyenne vigueur mais assez fertile. Le torbato assez sensible à l'oïdium au mildiou, au court-noué et à la carence magnésienne. Il est généralement conduit en taille courte.

Synonymes[modifier | modifier le code]

Le torbato est connu sous les noms de canina, caninu, cuscosedda bianca, malvoisie des Pyrénées-Orientales, malvoisie du Roussillon, malvoisie Tourbat, razola, torbat, torbato bianco, turbato, trubat iberico, turbau.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Galet, Dictionnaire encyclopédique des cépages, Paris, Hachette Pratique,‎ 2000 (réimpr. 2007), 1e éd., 936 p. (ISBN 978-2-012-36331-1, lien OCLC?)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :