Topologie mesh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Image montrant la topologie d'un réseau mesh

Le réseau maillé[1] (ou maillage en réseau[2]) est une topologie de réseau qualifiant les réseaux (filaires ou non) dont tous les hôtes sont connectés pair à pair sans hiérarchie centrale, formant ainsi une structure en forme de filet. Par conséquence, chaque nœud doit recevoir, envoyer et relayer les données. Cela évite d'avoir des points sensibles, qui en cas de panne, isolent une partie du réseau. Si un hôte est hors service, ses voisins passeront par une autre route. Un réseau en maille peut relayer les données par "inondation" (flooding) ou en utilisant des routes (itinéraires) prédéfinis, mais dans le second cas le réseau doit prévoir des connexions sans interruption ou prévoir des déviations (routes alternatives).

Cette architecture est issue de la recherche militaire et a été utilisée par les armées notamment américaine et française. C’est une technologie de rupture comparée aux solutions centralisées classiques sans-fil avec station de base. Les solutions en mailles autorisent un déploiement rapide et simplifié, une évolutivité de la couverture et, de par le maillage, une forte tolérance aux pannes et aux interférences, réduisant significativement les coûts d’installation et d’exploitation des réseaux. Ces solutions reproduisent l'architecture de l'Internet tout en l'optimisant pour le sans-fil.

Norme OLSR[modifier | modifier le code]

Les spécifications du standard international « Mesh » OLSR (Optimized link state routing protocol - RFC 3626) de l’Internet Engineering Task Force (IETF) ont été produites par l'Inria dans le cadre ouvert du groupe de travail MANET (Mobile ad hoc networks) de l’IETF.

OLSR permet le maintien de la connectivité avec une augmentation du nombre d'hôtes en mobilité, la compatibilité avec différentes techniques radio (Wi-Fi, WiMAX…) et filaires (CPL, fibre optique, Ethernet) du fait de son positionnement au niveau IP (Internet Protocol) ainsi que l'optimisation en sans-fil mobile, Peer-to-Peer (P2P) et Machine to machine (M2M). OLSR a déjà été testé sur des terrains difficiles et est disponible commercialement. Le « Mesh » 802.11s, encore en période d'essai à l'IEEE, est limité au WiFi, sans mobilité ; il prévoit l'implémentation d'OLSR en option.

Linux[modifier | modifier le code]

Le noyau Linux intègre depuis la version 2.6.26 (sortie le 13 juillet 2008) le support réseau en topologie mesh. La technologie nécessite cependant du temps pour être réellement exploitée pour une utilisation générale.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Marques et projets utilisant les réseaux en maillage[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :