Topanga Canyon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Topanga Canyon
Vue du canyon.
Vue du canyon.
Massif Montagnes de Santa Monica
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Communes Los Angeles
Coordonnées géographiques 34° 06′ 11″ N 118° 36′ 18″ O / 34.103, -118.60534° 06′ 11″ Nord 118° 36′ 18″ Ouest / 34.103, -118.605

Géolocalisation sur la carte : Californie

(Voir situation sur carte : Californie)
Topanga Canyon
Orientation
Longueur
Type
Écoulement

Topanga est un canyon dans la région de Los Angeles, en Californie dans les montagnes de Santa Monica. Le nom lui a été donné par les amérindiens qui occupaient la région, les Tongya[1] et signifierait « le lieu au-dessus ».

Présentation[modifier | modifier le code]

Dans les années 1960, le secteur attira beaucoup d'artistes, dont Neil Young, Woody Guthrie et d'autres. Charles Manson et sa « famille » occupèrent les lieux également avant les meurtres. Le canyon est resté une enclave pour les artistes et les musiciens de toutes sortes.

Une célèbre discothèque, le Topanga Corral, recevait à cette époque de nombreuses stars de la musique, comme Canned Heat, Derroll Adams, Emmylou Harris, Crazy Horse, Ramblin' Jack Elliott

Utilisation dans la culture[modifier | modifier le code]

La chanson de Billy Joel Getting Closer de 1986 album évoque le canyon : I'm a mark for every shyster from Topanga to Berlin.. John Phillips lui a dédié la chanson Topanga canyon sur son album John, the wolfking of L.A..

L'action du roman América de T. C. Boyle, se déroule en partie dans le canyon, où Cándido et son épouse América vivent dans des conditions précaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bright, W. (1998). 1500 California Place Names 3rd Ed. UC Press. pg 155.