Toomas Hendrik Ilves

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toomas Hendrik Ilves
Toomas Hendrik Ilves, en 2012 en Lettonie.
Toomas Hendrik Ilves, en 2012 en Lettonie.
Fonctions
4e président de la République d'Estonie
En fonction depuis le 9 octobre 2006
(8 ans, 0 mois et 22 jours)
Élection 23 septembre 2006
Réélection 29 août 2011
Premier ministre Andrus Ansip
Taavi Rõivas
Prédécesseur Arnold Rüütel
Ministre des Affaires étrangères
25 mars 199928 janvier 2002
Premier ministre Mart Laar
Prédécesseur Raul Mälk
Successeur Kristiina Ojuland
2 décembre 199614 octobre 1998
Premier ministre Mart Siimann
Tiit Vähi
Prédécesseur Siim Kallas
Successeur Raul Mälk
Biographie
Date de naissance 26 décembre 1953 (60 ans)
Lieu de naissance Stockholm (Suède)
Nationalité estonienne
Parti politique Parti social-démocrate
Conjoint Evelin Int (2e)
Diplômé de Université Columbia
Université de Pennsylvanie
Profession Diplomate
Journaliste
Résidence Palais Kadriorg (Tallinn)

Signature

Toomas Hendrik Ilves
Présidents de la République d'Estonie

Toomas Hendrik Ilves (né le 26 décembre 1953 à Stockholm en Suède), est un diplomate, journaliste et homme politique estonien, président de la République d'Estonie depuis 2006.

Éléments personnels[modifier | modifier le code]

Émigration[modifier | modifier le code]

Ilves est né le 26 décembre 1953 à Stockholm en Suède mais passe la plus grande partie de sa vie aux États-Unis, où ses parents ont émigré après l'occupation de l'Estonie par l'Union soviétique en 1940.

Études et carrière[modifier | modifier le code]

Il fait ses études à l'Université Columbia de 1972 à 1976, puis à l'Université de Pennsylvanie où il obtient une maîtrise en psychologie en 1978. De 1974 à 1979, il travaille comme chercheur au département de psychologie de l'Université Columbia. De 1979 à 1981, il est professeur d'anglais et directeur adjoint du Centre éducatif ouvert du New Jersey. De 1981 à 1982, il dirige le Centre de littérature de Vancouver (Canada). En 1983-1984, il enseigne la littérature et la linguistique estoniennes à l'Université Simon-Fraser de Vancouver.

Il travaille de 1984 à 1993 à Radio Free Europe, d'abord comme analyste politique, puis comme directeur de la rédaction estonienne (19881993).

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il se marie en première noce avec Merry Bullock dont il a deux enfants Luukas Kristjan en 1987 et Juulia Kristiine en 1992. Il se remarie en 2004 avec Evelin Int dont il a eu une fille, Kadri Keiu en 2003.

En politique[modifier | modifier le code]

Dans la diplomatie estonienne[modifier | modifier le code]

De 1993 à 1996, il est ambassadeur de l'Estonie aux États-Unis[1], au Canada et au Mexique puis ministre des Affaires étrangères de l'Estonie de 1996 à 1998 et de 1999 à 2002. Député européen depuis le 1er mai 2004, il a été tout au long de son mandat le premier vice-président de la commission des Affaires étrangères du Parlement européen. Il était membre du parti Les Modérés, devenu le Parti social-démocrate estonien. Il en a démissionné en septembre 2006 après avoir été élu à la présidence de la République d'Estonie.

Président de la République[modifier | modifier le code]

Le 27 août 2006, il échoue au deuxième et troisième tour de l'élection présidentielle, et doit donc attendre le quatrième tour, le 23 septembre, pour être élu face au sortant Arnold Rüütel[2]. Parmi les quatre partis appuyant sa candidature, trois sont issus du centre-droit.

Le 29 août 2011, il est réélu pour un nouveau mandat par le Riigikogu, au premier tour, avec 73 voix sur 101. Son adversaire, Indrek Tarand recueille 25 voix[3]. C'est la première fois, depuis l'indépendance de l'Estonie en 1991, que le président est élu dès le premier tour[4].

Il est membre du conseil d'administration du think tank Les Amis de l'Europe en 2005, et est membre du comité exécutif de la Commission Trilatérale en 2005 et 2006.

Décorations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Diplomatic Representation for the Republic of Estonia », U.S. Department of State (consulté le 30 août 2011)
  2. (en) « 1ST LEAD: Estonians elect former exile as new president », sur rawstory.com,‎ 23 septembre 2006
  3. (fr) « Le président Toomas Ilves réélu sans difficulté en Estonie », La Tribune,‎ 29 août 2011
  4. (en) « Estonian Lawmakers Approve Second Term for President Ilves », Bloomberg,‎ 29 août 2011

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]