Tonya Harding

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Harding.
Tonya Harding (2006)

Tonya Harding, née le 12 novembre 1970 à Portland, est une patineuse artistique américaine. Elle fut la première Américaine à faire un triple axel en compétition. Son nom est souvent associé à l'affaire Harding-Kerrigan des Jeux olympiques de Lillehammer en 1994. Elle se consacre désormais à la boxe anglaise.

Affaire Harding-Kerrigan[modifier | modifier le code]

Dès son enfance, sa mère était alcoolique. Elle battait Tonya et la forçait à s’entraîner pendant des heures au patinage. Peu avant les Jeux olympiques de 1994, Nancy Kerrigan est agressée et blessée au genou. L'enquête démontre que l'entourage de Tonya Harding est impliqué. Harding affirme n'avoir été au courant de l'implication de ses proches qu'un mois après l'agression mais elle ne préviendra la police que lorsqu'on lui parlera des risques courus en cas de faux témoignage.

Nancy Kerrigan sera moins blessée qu'on aurait pu le croire et gagnera la médaille d'argent durant les Jeux. Durant cette compétition, Tonya Harding, ayant eu un problème de lacet avec son patin, eut une seconde chance, mais ne finit qu'à la huitième place.

À la suite de cette affaire, Tonya Harding sera exclue de la fédération américaine de patinage. Elle fut également condamnée à une amende de 110 000 $ et à 500 heures de travaux d'intérêt général pour faux témoignage (pour lequel elle plaida coupable). Elle est par la suite au sein d'un scandale avec la sortie d'une cassette érotique de sa nuit de noces pour laquelle elle nie avoir donné son accord. Elle joua également dans un film d'action passé inaperçu.

La première américaine à réaliser le triple axel[modifier | modifier le code]

Lors des championnats des États-Unis de 1991, Tonya Harding réalisa pour la première fois de l'histoire du patinage américain un triple axel, figure consistant à sauter et à faire trois tours et demi en l'air. Tonya Harding restera ainsi dans la légende pour ce saut d'exception. Elle le réalisa également au championnat du monde à Munich en 1991. Elle eut également l'audace de le tenter dans le programme court des Jeux olympiques d'Albertville en 1992, en le plaçant dans la combinaison de sauts, mais elle chuta.

Références culturelles[modifier | modifier le code]

Dans le cinquième épisode de la saison 4 de la série Dr House, Le Syndrome du miroir, House surnomme Amber Volakis Tonya Harding, en référence à son caractère versatile et manipulateur.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Compétitions 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992 1993 1994
Jeux olympiques d'hiver 4e 8e
Championnats du monde 2e 6e
Championnats des États-Unis 6e 5e 5e 3e 7e 1re 3e 4e 1re[1]
Autres Compétitions 1985/86 1986/87 1987/88 1988/89 1989/90 1990/91 1991/92 1992/93 1993/94
Skate America 2e 1re 1re 3e
Skate Canada 4e
Coupe des Nations[2] 1re
Trophée Lalique[3]
Trophée NHK 3e 2e 4e
Légende : F = Forfait

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le titre de championne des États-Unis 1994 lui a été retiré ultérieurement, à cause de son attaque préméditée contre sa rivale Nancy Kerrigan.
  2. À partir de 2003, cette compétition a été remplacée par la Coupe de Chine.
  3. À partir de 2004, cette compétition s'appelle le Trophée Éric Bompard.