Tony Vaccaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tony Vaccaro

Michelantonio Celestino Onofrio Vaccaro plus connu sous le nom de Tony Vaccaro (Greensburg, Pennsylvanie, ) est un photographe et photojournaliste de guerre américain, célèbre pour ses photographies de la Seconde Guerre mondiale.

Biographie[modifier | modifier le code]

En raison de la mort prématurée de ses parents, Tony Vaccaro passe son enfance avec ses deux sœurs au Molise en Italie, d'où est originaire sa famille[1]. Au début de la Seconde Guerre mondiale, en 1939, il retourne aux États-Unis pour fuir le régime fasciste, mais il est enrôlé dans l'armée en 1944 et envoyé en Europe avec la 83e division d'infanterie. De 1944 à 1945, il réalise les photographies de guerre qui l'ont rendu célèbre : Débarquement de Normandie, Bataille de Normandie, Bataille des Ardennes, libération du Luxembourg, conquête de l'Allemagne, chute de Berlin etc. Durant toute cette période il prendra plus de 8000 clichés.

Au sortir de la guerre, Vaccaro demeura en Allemagne et travailla notamment pour le journal Stars and Stripes. De retour aux États-Unis en 1949, il embrasse une carrière de photographe de mode et de célébrités et travailla pour les journaux Life, Look et Flair. Il retourne à Rome en 1954 où il reste correspondant pour le magazine Time Life durant deux années[1].

Tony Vaccaro est marié à Anja Lehto. Il vit et travaille à New York à Long Island[1].

Prix, récompenses, décorations[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Expositions (liste partielle)[modifier | modifier le code]

  • 2010, de mai à décembre, exposition de photos de guerre 1944/1945 en Ille et Vilaine, France (archives d'Ille et Vilaine)

(Membre de la 83e division d’infanterie, Tony Vaccaro débarque en Normandie fin juin 1944. Son régiment entre en Bretagne le 2 août et reçoit l’ordre de prendre Dol-de-Bretagne, Cancale, Saint-Malo puis Dinard. Son parcours le mène à Paramé, Dinan, Pleurtuit, Saint-Briac, Vern-sur-Sèche et Corps-Nuds. Après un passage à Nantes, les combats le mènent vers l’est de l’Europe jusqu’à Berlin

  • 2008, Musée d'histoire contemporaine, exposition collective (du 21 oct. au 20 déc.), Paris
  • 2006, Long Island
  • 2005, Maison des Amériques, Munich
  • 2002, Galerie Im Gang, Leipzig

Publications[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Biographie de Tony Vaccaro lors de l'exposition Scatti di guerra, Lee Miller e Tony Vaccaro à la Scuderie del Quirinale, Rome, 3 juillet-30 août 2009

Liens externes[modifier | modifier le code]