Tony Hawk's Underground 2

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Underground.
Tony Hawk's Underground 2
Éditeur Activision
Développeur Neversoft

Date de sortie 2004
  • PC : 22 octobre 2004 (France)
  • PS2, XBox, GC : 8 octobre 2004 (France)
Genre sport
Mode de jeu Un joueur, Multijoueur
Plate-forme GameCube, PlayStation 2, PC (Windows), Xbox 360
Média CD, DVD
Langue Multilangue
Contrôle clavier, manette

Évaluation PEGI : 16 ans et plus

Tony Hawk's Underground 2 (THUG 2) est un jeu vidéo de skateboard sorti en 2004 et fonctionne sur GameCube, PlayStation 2, Windows et Xbox. Le jeu a été édité par Activision puis développé par Neversoft, il fait partie de la série des Tony Hawk's Pro Skater.

Le 18 mars 2005 est sorti une version pour PSP appelée Tony Hawk's Underground 2: Remix.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Tony Hawk's Underground 2 est très similaire aux précédents épisodes de la série, le joueur créé un skater à son image et le fait évoluer dans des environnements modélisés en 3D particulièrement bien pensés pour enchaîner les combos. Le joueur doit se promener dans des maps immenses pour trouver des objectifs et si possible les remplir. La plupart de ces objectifs demanderont au joueur d'accomplir différents tricks, de faire certains scores ou combos voire d'atteindre des endroits sur la carte.

En réponse aux fans déçus par le scénario et le mode Histoire introduits dans Tony Hawk's Underground[réf. nécessaire], Neversoft a remis au goût du jour le mode classique où le joueur doit, comme auparavant remplir 10 objectifs, avec toujours 2 minutes maximum par objectif. Les niveaux débloqués dans ce mode ne sont pas accessibles dans le mode story.

Niveaux de jeux[modifier | modifier le code]

Niveaux Bonus[modifier | modifier le code]

Nouveaux tricks[modifier | modifier le code]

Comme à chaque nouvelle version, de nouveaux tricks ou combos apparaissent :

  • Natas Spin : le skater fait tourner sa planche autour d'objets telles les poubelles ou les bornes d'incendies.
  • Tagging : le joueur peut tagger un mur pour marquer son territoire, il peut le faire à pied ou pendant un combo.
  • Destruction Bonus : le joueur gagne des points supplémentaires pour avoir détruit certains objets.
  • Throwing Objects : le joueur peut lancer des objets trouvés par terre comme des bombes de peinture ou des tomates, s'il vise bien, les passants par exemple, il peut gagner des points.
  • Sticker Slap : trick qui replace le Wallplant de THUG 1. Comme le nom l'indique, un sticker sera apposé sur le mur.

Mode carrière[modifier | modifier le code]

Le jeu démarre avec un van noir qui débarque en plein New Jersey et capture le skater incarné. Il se reveille dans une salle aux côtés de skaters pro ainsi que d'Eric Sparrow, on comprend que c'est une suite directe du premier THUG. Tony et Bam se révèlent être les deux kidnappers et explique aux pros qu'il ont été seletctionnés pour le WORLD DESTRUCTION TOUR. Une compétition de skate autour du monde, fortement influencée par la tendance Jackass entre deux équipes. Une seule règle, l'équipe perdant payera tout le voyage. Tony et Bam forment chacun une équipe :

Le jeu commence par des didacticiels facultatifs au niveau Entrainement, la carrière démarre réellement à Boston. L'équipe rencontre Jesse James. C'est l'équipe de Bam qui gagne la première manche, grâce à Paulie qui envoie un ouvrier enfermé dans des toilettes dans la mer. L'équipe de Tony subit la Wheel of Looggies (roue de l'infortune), qui indique qu'un membre de l'équipe doit partir, cela tombe sur Bob Burnquist. Ceci étant fait, le groupe s'en va en Espagne, à Barcelone.

Arrivés sur place, l'équipe doit décoincer un bateau des filets pour ouvrir un pont menant à la seconde partie du niveau. Un taureau sera même lâché en pleine ville. On retrouve également Steve-O sur un taureau mécanique. C'est l'équipe de Tony qui gagne la manche. La roue tombe sur une case indiquant que les rookies (plus jeunes skaters) doivent changer d'équipe. Ainsi le skater incarné se retrouve dans l'équipe de Bam pour les prochaines manches. De plus, une vidéo est de Bam et Eric Koston mettant un taureau dans la chambre de Phil à Boston est diffusée aux informations sur CNN. Le monde est désormais au courant du WORLD DESTRUCTION TOUR. Tout le monde décide donc de partir de Barcelone, pour aller à Berlin.

La partie va se dérouler dans le centre-ville de Berlin, près d'une église et d'une galerie d'art moderne. Cette partie est gagnée par l'équipe de Tony Hawk, grâce à Eric Sparrow qui réussi à s'écraser contre un stand à hot-dog. La Wheel of Looggies tombe sur la case "comme la manche précédente", ce qui signifie que les rookies rechangent d'équipe, permettant au skater incarné de ré-intégrer l'équipe de Tony. Puis, un certain Nigel Beaverhausen débarque de nulle part, cherchant à produire un film sur le W.D.T., en filmant tout le monde sur chacune de leurs étapes...proposition refusée par le groupe (on voit une photo de Nigel, sans pantalon, attaché avec du scotch sur son van). Tout le monde part en Australie, avant de décider d'aller "faire un arrêt" à Bangkok, en Thaïlande. Quelques photos de leur exploits son montrées, puis le groupe atterrit à Sydney.

Enfin revenu dans son équipe d'origine, la manche commence, et finit en match nul, jusqu'à ce qu'un enfant vient demander a Tony de lui dédicacer une vidéo. Il s'avère que c'est Nigel qui en est à l'origine, et qu'il se trouve à Sydney. Pour s'en débarrasser, le skater incarné et Eric Sparrow se déguisent en Nigel, le but étant de se mettre le plus possible la population australienne à dos, et celui qui y arrive e mieux fera gagner son équipe. Le skater incarné dérange les ouvriers et les filles qui bronzent sur la plage, et la population se révolte contre le vrai Nigel, qui se suspendre en l'air par le grutier. À cause de la roue de l'infortune, Eric Sparrow se fait éliminer, étant le dernier à avoir marqué des points pour son équipe. Malgré ses supplications, il doit rentrer à New Jersey City, et Nigel s'écrase sur lui. Tout le groupe par faire la fête et la prochaine manche pour Mardi Gras, à la Nouvelle-Orléans.

C'est la fête ! Un char avec un clown dessus lance des filles complètement ivres en pleine rue ! Mais, à partir de ce niveau, le jeu part vraiment dans le surréalisme. Les cryptes du cimetière s'ouvriront, relâchant les âmes qui prendront possession des passant (les transformant en zombies) et ouvrant une porte pour l'enfer. Nigel Beaverhausen est de retour, et tout le monde qu'il les filmés à leur insu à la Nouvelle-Orléans. Il propose un deal aux skaters : ils lui fournissent une vidéo de la prochaine et dernière manche et il s'engage à payer la note des dégâts causées par toute l'équipe durant toute la tournée, qui s'élève à plus de 21 millions de dollars. L'équipe accepte sur le champ La manche est gagnée par l'équipe de Bam. Il lance la Wheel of Looggies et tombe sur l'Égalisateur. L'équipe de Tony doit faire une cascade complètement déjantée pour remporter la manche. Ils y parviennent, mais Chad, Mike et Rodney se font arrêter à la suite de leur vol d'un hélicoptère de la police. Il ne reste que Tony et la skater incarné pour la dernière manche, à Skatopia.

Pour parvenir à gagner cette ultime manche, Tony et le skater incarné seront rejoints par Ryan Sheckler, et une légende urbaine : Bigfoot. Puis la manche est gagnée par Bam, qui décide de tout faire exploser dans un immense feu d'artifice. Tony récupère les chiens avant de l'endroit ne se transforme en champ de ruines. Enfin, Bam, voyant que le skater incarné est toujours en haut de Skatopia, lui dit que si il parvient à sortir du park en un combo, son équipe gagnera le WORLD DESTRUCTION TOUR. Une fois l'objectif atteint, la cinématique finale démarre : Skatopia est en feu, ce qui rend Bam très émotif et heureux, malgré le fait que la compétition est gagnée par l'équipe de Tony. Mike, Rodney et Chad les rejoignent, leur caution étant payée. Puis Nigel débarque, demandant la cassette vidéo de la manche, cassette finalement donnée par Bam. Nigel commence une interview en direct sur CNN, introduit le sujet du WDT et démarre la cassette, qui montre en fait Phil Margera aux toilettes, réclamant du papier toilettes. Le visage de Nigel se décompose, sa notoriété est ruinée. La cinématique se termine par Tony qui prend le micro de Nigel, s'adressant au monde qu'il aimerait leur laisser un souvenir, et Bam baisse le pantalon de Nigel, le tout filmé en direct par les caméras.

Skaters Pros[modifier | modifier le code]

Skaters invités / Skaters bonus[modifier | modifier le code]

  • Soldat de Call of Duty
  • Jester
  • Kevin skater
  • Shrek
  • Shrimp Vendor
  • The Hand
  • Tony Hawk de THPS 1
  • Docteur Voodoo
  • Groupe de passants

Bande son[modifier | modifier le code]

(54 pistes)

Versions[modifier | modifier le code]

Remix[modifier | modifier le code]

Tony Hawk's Underground 2 Remix sur PSP ressemble beaucoup à la version PC, à laquelle il a été ajouté de nouveaux niveaux. Cependant, des vidéos et des voix ont été supprimées pour réduire la consommation de la batterie et de la mémoire.

THUG2 Remix a été porté sur PSP par Shaba Games, les mêmes qui avaient porté la version de Tony Hawk's Pro Skater 3 sur PlayStation.

Special Edition (Xbox)[modifier | modifier le code]

Une version de la Xbox personnalisée Tony Hawk's Underground 2 et dénommée Special Edition Xbox a vu le jour en octobre 2004, en partenariat avec Activision et un magazine en ligne de skateboard caughtinthecrossfire au Royaume-Uni. Cette console a été réservée au gagnant de la compétition de skateboard organisée pour célébrer la sortie sur Xbox du jeu. Le design extérieur de la console est un tag dessiné à la main à la bombe, avec une couche de laque. Le dessin recouvre le haut de la boite et se poursuit sur le X dans les coins, une production très limitée (10 exemplaires) et interdite à la revente ("Not For Resale"). Avec la console, se trouvait également un controller Crystal Controller S et une copie de l'autographe de Tony Hawk sur la boite de jeu Tony Hawk's Underground 2.

Version Game Boy Advance[modifier | modifier le code]

Tony Hawk's Underground 2 est aussi le nom du portage du jeu sur Game Boy Advance. Il a été développé par Vicarious Visions et est sorti en 2004.

Liens externes[modifier | modifier le code]