Tonio Kröger

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tonio Kröger
Auteur Thomas Mann
Genre Bildungsroman
Version originale
Titre original Tonio Kröger
Langue originale Allemand
Pays d'origine Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Date de parution originale 1903
Version française
Traducteur Geneviève Maury
Lieu de parution Paris
Éditeur Éditions Stock
Collection Le Cabinet cosmopolite
Date de parution 1924

Tonio Kröger est un court roman (ou une longue nouvelle) en allemand de Thomas Mann publié en 1903. L'histoire est celle de Tonio, un garçon issu de la bourgeoisie allemande qui s'interroge sur lui-même en tant qu'adolescent mélancolique fasciné par deux camarades et en tant qu'écrivain perclus de doute sur son art.

Largement autobiographie, la nouvelle commence ainsi dans une ville du nord de l'Allemagne aux murailles resserrées proche de Hambourg et de la Mer Baltique qui est donc identifiée comme étant la ville natale de Thomas Mann, Lübeck[1], bien que le narrateur ne la cite pas.

Résumé[modifier | modifier le code]

L'histoire se divise en deux parties.

Dans la première, Tonio adolescent nourrit une admiration pour deux camarades de son âge : Hans Hansen, fils de négociant comme lui, qu'il aime raccompagner chez lui après l'école et Ingeborg (Inge) Holm, fille de médecin, qu'il côtoie lors du cours de danse du professeur François Knaak venant de la proche Hambourg. Hans et Inge, tous deux beaux et blonds, le fascinent par la "légèreté" de leurs êtres alors que lui, de par l'origine du Sud lointain de sa mère Consuelo, est un garçon brun et ténébreux, enclin à la mélancolie.

Après la mort de son père et le remariage de sa mère, Tonio quitte sa ville natale et s'en va voyager "au sud". Il devient écrivain et s'installe à Munich. La deuxième partie du livre traite ainsi de la vie intérieurement tourmentée de Tonio qui peine à trouver sa place dans le monde. Dans le sud de l'Allemagne, il mène une vie solitaire, rendant parfois visite à la jeune peintre Lisaveta Iwanowna avec qui il discute de son art. Une de leurs discussions l'amène à décider de voyager. Il retrouve ainsi les lieux de son enfance, qui ont bien changé, puis, souhaitant passer du temps au bord de la Mer Baltique, qui l'avait beaucoup marqué dans son enfance et adolescence, il poursuit son voyage jusqu'au Danemark et plus précisément débarque sur l'île de Seeland. Après un passage à Copenhague et Elseneur, il se rend ensuite dans un petit hôtel au bord de la Mer Baltique. Là, il se repose mais son séjour est perturbé par l'arrivée de Hans et d'Inge…

Commentaires[modifier | modifier le code]

Les points communs entre la vie de Thomas Mann et l'histoire de Tonio Kröger sont nombreux. Ainsi, en se référerant à la biographie de Thomas Mann, on note que Thomas et Tonio sont tous deux nés à Lübeck d'un père négociant et consul et d'une mère d'origine étrangère venant du Sud. Ils ont aussi tous deux vécus à Munich par la suite et sont devenus écrivains. Thomas comme Tonio ont voyagé au Danemark.

Dans l'œuvre de Thomas Mann, Tonio Kröger (1903) va de pair avec La Mort à Venise (1912). Les deux nouvelles (en partie autobiographiques) décrivent la vie d'un artiste et un voyage capital dans leur vie mais si dans Tonio Kröger le voyage se fait du sud au nord, le voyage se fait du nord au sud dans La Mort à Venise et se termine par la mort du héros alors que dans Tonio Kröger il se clôt sur une note d'espoir.

Outre les interrogations sur son art, Thomas Mann à travers son double littéraire Tonio revient à 28 ans sur ses premiers émois amoureux et confus pour deux personnes de sexes différents. Peu après, il se marie et aura plusieurs enfants, ce qui ne l'empêchera pas d'éprouver le désir homosexuel dans sa vie (voir journal[2]) et dans son œuvre (La Montagne magique, La Mort à Venise).

Adaptations[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Thomas Mann », sur larousse.fr
  2. « Journal [1918-1921, 1933-1939], Thomas Mann », sur Culture et questions qui font débat (consulté le 28 mars 2010)
  3. « Fiche imdb », sur imdb.com

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussi[modifier | modifier le code]