Tonight's the Night

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tonight's the Night

Album de Neil Young
Sortie 20 juin 1975
Enregistré 1973 et 1970
Durée 44:52
Genre Rock
Producteur Neil Young, David Briggs, Elliot Mazer et Tim Mulligan
Label Reprise Records
Critique

Albums de Neil Young

Tonight's the Night est le sixième album studio et solo de Neil Young.

Historique[modifier | modifier le code]

En 1974 Neil Young est traumatisé : après les succès de Harvest et de After the Gold Rush, il vient de finir une tournée épuisante (Time Fades Away), Danny Whitten, de Crazy Horse et le roadie Bruce Berry de son équipe sont tous les deux morts d'overdose dans les mois précédents. Sous l'emprise de l'alcool et de drogues[réf. nécessaire] il s'extériorise par cet album très noir, en particulier sur les deux chansons éponymes. La maison de disques ne veut pas le publier[réf. nécessaire] pour ne pas casser son image auprès des fans. Elle sortira à la place On the Beach, pourtant guère plus gai. Tonight's the Night sortira deux ans plus tard. Malgré de belles ballades (Albuquerque ou World On A String) ce disque est loin d'être commercial[C'est-à-dire ?] et peut être considéré aujourd'hui comme faisant partie des albums fondateurs du mouvement punk et du Rock alternatif.[réf. nécessaire]

Le titre Come On Baby Let's Go Downtown est un enregistrement public au Fillmore East de 1970 avec Danny Whitten au chant.

Réception[modifier | modifier le code]

En 2003, l'album est classé 323e des 500 plus grands albums de tous les temps par le magazine Rolling Stone.

Titres[modifier | modifier le code]

  1. Tonight's The Night - 4:39
  2. Speakin'Out - 4:56
  3. World On A String - 2:27
  4. Borrowed Tune - 3:36
  5. Come On Baby Let's Go Downtown - 3:35 (Live at Fillmore East)
  6. Mellow My Mind - 3:07
  7. Roll Another Number (For The Road) - 3:02
  8. Albuquerque - 4:02
  9. New Mama - 2:11
  10. Lookout Joe - 3:57
  11. Tired Eyes - 4:38
  12. Tonight's The Night - Part II - 4:52

Compositions de Neil Young sauf Come On Baby Let's Go Downtown de Danny Whitten / Neil Young.

Musiciens[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

«Cet album a été conçu pour Danny Whitten et Bruce Berry qui ont vécu et qui sont morts pour le Rock 'n' Roll» Neil Young (pochette du disque).

« C'est un des disques de rock les plus lugubres de tous les temps. Les drogues et la mort en sont les sujets principaux. Tu y parles de Danny Whitten et de Bruce Berry.
- Bruce était roadie pour CSN&Y, il s'occupait des guitares de Stephen Stills. C'était vraiment un mec très cool, toujours là dans les bons moments. Et puis, d'un seul coup, c'est devenu un autre mec. Il s'est mis à vendre les guitares de ses copains. Et là, nous avons tous compris. Les guitares disparaissaient, il racontait des conneries... Puis il est mort. »

Neil Young. Pleine Lune. Inrockuptibles 12/1992. Interview de Nick Kent.