Toni Nieminen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nieminen.

Toni Markus Nieminen

Naissance 31 mai 1975 (39 ans)
Lahti
Nationalité Drapeau de la Finlande Finlande
Profession

Toni Markus Nieminen, né le 31 mai 1975 à Lahti), est un ancien sauteur à ski finlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aux Jeux olympiques d'hiver de 1992, il conduit l'équipe finlandaise à la victoire dans l'épreuve du K120 par équipe, devenant par la même occasion le plus jeune athlète à remporter une médaille d'or dans l'histoire des Jeux olympiques d'hiver[1]. A 16 ans et 259 jours, il battit d'un jour le record détenu jusque-là par le bobeur Billy Fiske. Deux jours plus tard, Toni Nieminen participait à l'épreuve individuelle du K120 et obtenait les notes les plus élevées de la compétition pour ses deux sauts. Grâce à cette seconde victoire, Toni Nieminen établissait un nouveau record : celui du plus jeune vainqueur d'une épreuve individuelle, battant cette fois de près de deux ans le record précédent (établi par le patineur artistique Dick Button). Il remporta également une médaille de bronze au K90 individuel. Lorsque Toni Nieminen rentra en Finlande, la police dut le protéger de la foule d'adolescentes qui l'attendaient.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : France Albertville 1992 Drapeau : États-Unis Salt Lake City 2002
Petit Tremplin médaille de bronze, Jeux olympiques Bronze 16e
Grand Tremplin médaille d'or, Jeux olympiques Or
Par équipes médaille d'or, Jeux olympiques Or

Championnats du monde[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Suède Falun 1993 Drapeau : Canada Thunder Bay 1995
Petit Tremplin 5e
Grand Tremplin 29e 36e
Par équipes 6e

Championnats du monde de vol à ski[modifier | modifier le code]

Épreuve / Édition Drapeau : Slovénie Planica 1994
Individuel 7e

Coupe du monde[modifier | modifier le code]

Saison par saison[modifier | modifier le code]

Année Lieu
1992 Thunder Bay (Canada), Oberstdorf (Allemagne), Innsbruck (Autriche), Bischofshofen (Autriche), Lahti x2 (Finlande), Trondheim (Norvège), Oslo (Norvège)
1995 Kuopio (Finlande)

Références[modifier | modifier le code]

  1. The glory and crisis of Finnish ski jumping, sur skijumping-info.com, le 5 janvier 2013

Lien externe[modifier | modifier le code]