Toni Cipriani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toni Cipriani est un personnage de jeu vidéo de la série Grand Theft Auto. C'est le héros incarné par le joueur dans Grand Theft Auto: Liberty City Stories, sorti en 2005 sur PlayStation Portable et en 2006 sur PlayStation 2.

Toni Cipriani
Origine Liberty City(US), Italie
Sexe Masculin

Série(s) Grand Theft Auto
Première apparition Grand Theft Auto III

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Toni Cipriani, d'origine italienne-américaine est le Caporegime de la mafia Leone de Liberty City, travaillant directement pour Don Salvatore Leone. Toni vit à Liberty City ; sa mère, Momma Cipriani, également connue sous le nom de Ma Cipriani, est italienne, originaire de Florence, et son père est sicilien-américain.

Grand Theft Auto III[modifier | modifier le code]

Il est représenté dans le jeu comme étant lourd et a vieilli de façon significative, en comparaison à Liberty City Stories. Claude, le personnage jouable du jeu, est présenté à Toni Cipriani par Joey Leone, le fils de Salvatore Leone. Toni indique sa position dans la famille en disant qu'il est le Caporegime de Salvatore Leone. Les Premières missions avec Cipriani sont principalement axées sur la protection et l'extorsion de l'argent d'une Triade pour contrôler sa laverie, par la destruction de plusieurs des activités de l'entreprise, et de ses camions de livraison. Il assistera à une réunion de haut rang des membres des Leone, qui signera une guerre contre la Triade, et Claude finit par être un ennemi pour cette dernière. La guerre a conduit à la destruction d'un entrepôt de la Triade à Atltantic Quays, ainsi que la mort de plusieurs membres important de la Triade. Après la trahison de Claude au profit des Yakusa, on ne sait pas ce qui arrive à Toni Cipriani.

Au cours du jeu, Toni passe à la radio locale, Chatterbox FM, pour se plaindre des querelles avec sa mère.

Grand Theft Auto: Liberty City Stories[modifier | modifier le code]

Toni Cipriani vient de purger une longue peine de prison pour meurtre avec préméditation. Il revient à Liberty City en 1998, prêt à continuer sa vie dans le crime organisé. Salvatore Leone, bien que reconnaissant envers Toni, le démet de ses fonctions pour la durée de sa peine et confie en son absence certaines affaires à Vincenzo Cilli, tandis que d'autres membres de la famille Leone ont eu le temps d'avancer dans la hiérarchie. À son retour, Toni est invité à travailler à nouveau pour le don. Afin de parvenir à amener la famille Leone au plus haut, Toni Cipriani devra entre autres aider les Leone à lutter contre deux autres familles mafieuses, les Forelli et les Sindacco et contre d'autres gangs qui ont bien l'intention de prendre possession de la ville, comme les Yakuza ou les Cartel colombien. Il travaillera aussi pour un riche homme d'affaires, Donald Love, dont le but est d'être élu maire de la ville, et pour un flic ripoux, Leon Mc Affrey, qui l'aidera dans sa lutte contre les deux familles mafieuses. ll est le responsable de la destruction du quartier de Fort Staunton, qui deviendra un chantier par la suite, en exécutant un contrat pour Donald Love.

Personnalité[modifier | modifier le code]

Le comportement de Toni dans les cinématiques de GTA III et Liberty City Stories, ont laissé entendre qu'il est très fidèle, mais il est très facilement irritable. Quand il est en colère, Toni est capable de pratiquer des actes extrêmement violents (comme lorsqu'il utilise une hache pour tuer Giovanni Casa en réduisant son corps en morceaux), mais il semble également avoir des remords (comme quand il se rend à la cathédrale pour faire des confessions). Toni est également d'avis que les gens doivent montrer du respect envers leurs parents (comme quand il a vu Vincenzo Cilli avec une prostitué tout en parlant en même temps à sa mère)

Inspiration[modifier | modifier le code]

Toni Cipriani est un hommage à Tony Soprano, le personnage principal de la série télévisée Les Soprano. En plus de leurs noms, les deux personnages partagent aussi des problèmes avec leur mère.[réf. nécessaire]