Tondo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tondo (homonymie).

Le tondo (tondi au pluriel) est une composition de peinture réalisée sur un support de format rond ou à l'intérieur d'un disque, et non en rectangle comme il est plus courant. Le terme provient de l'italien, c'est une aphérèse du mot rotondo (rond).

Histoire[modifier | modifier le code]

Des tondi sont créés depuis l'Antiquité, comme en témoigne par exemple le Tondo severiano, mais c'est durant la Renaissance qu'ils connaissent leur apogée, en vogue auprès des peintres italiens qui le réintroduisirent, en redécouvrant notamment l’imago clipeata romaine :

Le desco da parto, plus utilitaire (plateau d'accouchée cadeau pour son premier-né), observe le même format mais est peint sur deux faces.

Symbolique[modifier | modifier le code]

Le cercle, la sphère et le disque renvoient à l'idée de perfection ( voir quadrature du cercle).

Emploi[modifier | modifier le code]

Placé au plafond, le tondo sert souvent associé aux types de peinture allégoriques nommées les Apothéoses, servant à déifier les puissants en les représentant en l'air. Ce sont alors des décorations de plafond de la taille des fresques murales, et non plus des tableaux ronds.

Ces formes et supports (en bois) ont aussi été abondamment utilisés à la Renaissance artistique italienne pour les desco da parto, plateaux d'accouchée offert à la mère pour son premier né (primogenito). De grands peintres les ont illustrés, sur les deux faces, en usant des sujets mythologiques, symboliques, religieux ou profanes.

Exemples[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]