Ton de Leeuw

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ton de Leeuw

Naissance 16 novembre 1926
Rotterdam, Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Décès 31 mai 1996 (à 69 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Activité principale Compositeur, professeur
Style Musique contemporaine
Activités annexes ethnomusicologue
Lieux d'activité Conservatoire d'Amsterdam
Maîtres Henk Badings, Olivier Messiaen
Élèves Tristan Keuris (en), Jos Kunst (nl)
Distinctions honorifiques Prix Italia, prix des Jeunesses musicales, prix Matthijs Vermeulen

Œuvres principales

Quatuor à cordes no 1
Car nos vignes sont en fleurs
Antigone

Ton de Leeuw (16 novembre 1926 à Rotterdam – 31 mai 1996 à Paris) est un compositeur néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie la composition avec Henk Badings et Louis Toebosch (de). En 1949, il commence à étudier à Paris sous la direction d'Olivier Messiaen (analyse) et de Thomas de Hartmann (en) (orchestration). Son intérêt pour la musique non occidentale lui fait également étudier l'ethnomusicologie à Amsterdam.

Jusqu'en 1959, il exerce les fonctions de directeur musical à la Nederlandse Radio Unie (nl). De 1959 à 1987, il travaille au conservatoire d'Amsterdam, d'abord comme professeur de composition et, à partir de 1984, en tant que directeur artistique. Il est par ailleurs maître de conférences au département de musicologie de l'Université d'Amsterdam.

En 1956, il obtient le prix Italia pour son « oratorio radiophonique » Job et, en 1958, le prix des Jeunesses Musicales pour son quatuor à cordes. Pour son travail de chœur Car nos vignes sont en fleurs, sur des textes du Cantique des Cantiques, il obtient, en 1982, le prix Matthijs Vermeulen (en). Ses Three Shakespeare songs lui valent également ce prix, à titre posthume, en 1997.

Il meurt à Paris, le 31 mai 1996.

Ses élèves sont Jos Kunst (nl) et Tristan Keuris (en), à qui il transmit sa connaissance de Messiaen.

Œuvres théoriques[modifier | modifier le code]

  • Experimentele Muziek, une série de conférences, prononcées au cours de la saison 1957-1958, pour l'AVRO microphone. Algemeene Vereeniging Radio Omroep (sans date), avec les figures, les photos et (sous forme des dépliants) des exemples de musique.
  • Muziek van de twintigste eeuw (Musique du XXe siècle). Une enquête sur ses éléments et sa structure. Avec 111 exemples de musique et 7 figures. Utrecht, A. Oosthoek's Uitgeversmaatschappij 1964. 2e édition, 1991. 200 p.
  • Die Sprache der Musik im 20. Jahrhundert: Entwicklung, Strukturen, Tendenzen. Stuttgart, 1995.
  • Music of the Twentieth Century: A Study of Its Elements and Structure. Amsterdam, University Press, 2005.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Treurmuziek in memoriam Willem Pijper, 1948
  • Study, œuvre électroacoustique, 1957
  • Drie Afrikaanse etudes (Trois études africaines) (1954), pour piano
  • Mouvements rétrogrades, 1960 (UA 1960, Orchestre royal du Concertgebouw sous la direction de George Szell)
  • Men go their ways pour piano solo, 1964 (UA 1964, Ivo Janssen (nl))
  • Spatial Music I, 1958–66 (UA Orchestre de chambre de la radio des Pays-Bas sous la direction de Paul Hupperts)
  • Mo-Do pour clavecin, 1974 (UA Vivienne Spiteri)
  • Car nos vignes sont en fleur, 1981
  • Interlude pour guitare, 1984 (UA Wim Hoogewerf)
  • Chimères, 1984
  • Résonances, 1985
  • Les Adieux (1988), pour piano
  • Trio, 1990
  • Danses sacrées, concert pour piano, 1990
  • Antigone, Opéra, 1990–1991

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Groot, Rokus de. 1986. "Aspects of Ton de Leeuw's Musical Universe". Key Notes, no.23:17–31.
  • Groot, Rokus de. 1995. "The Concept of Extended Modality in Recent Works by Ton de Leeuw". In Ethnomusicology in the Netherlands: Present Situation and Traces of the Past, édité par Wim van Zanten et Marjolijn J. van Roon, 93–112. Oideion: The Performing Arts World-wide 2; CNWS Publications 35. Leyde : Research School CNWS. ISBN 9073782449.
  • Groot, Rokus de. 2001. "Leeuw, Ton [Antonius Wilhemus Adrianus] de". The New Grove Dictionary of Music and Musicians, deuxième édition, par Stanley Sadie et John Tyrrell. Londres : Macmillan Publishers.

Sources de la traduction[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]