Ton'a

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ton'a

Ton'a (頓阿, (né en 1289, mort en 1372?), également épelé Tonna; nom laïc : Nikaidō Sadamune 二階堂貞宗 est un poète bouddhiste japonais, étudiant de Nijō Tameyo 二条為世. Ton'a prend la tonsure au temple Enryaku-ji mais se trouve plus tard associé à la secte Ji 時宗 (fondée par Ippen). Il vénère le génie poétique de Saigyō. Voici deux de ses poèmes les plus connus :

naku semi no
koe mo hitotsu ni
hibikite
matsu kage suzushi
yama no takitsuse

Crying cicadas
are in one voice with the sound
that reverberates
– cool, in the shade of the pines –
from a mountain cascade[1].


ne ni tatete
nageku wa nani zo
utsusemi no
munashiki yo to wa
shiranu mono ka wa

Just what can it be
that makes them cry so loudly?
But, ah, of course: cicadas would know
how empty is this world
of the cicada shell[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Carter, Steven D. Traditional Japanese Poetry : an Anthology. Stanford, CA, USA: Stanford University Press, 1991. p 255. ISBN 9780804715621
  2. La coquille versée par la cigale est un symbole conventionnel de l'éphémère. Adapté de Carter, Steven D. Just Living : Poèmes et prose du moine japonais Tonna. New York, NY, USA: Columbia University Press, 2003. p 133. ISBN 9780231125529

Source de la traduction[modifier | modifier le code]