Tommy Lynn Sells

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tommy Lynn Sells
Naissance 28 juin 1964
Oakland, Californie (États-Unis)
Décès 3 avril 2014 (à 49 ans)
Sentence Peine capitale
Meurtres
Nombre de victimes 15+
Période 1985 - 31 décembre 1999
Pays États-Unis
États Missouri, New York, Illinois, Texas

Tommy Lynn Sells, né le 28 juin 1964 à Oakland en Californie, et mort le 3 avril 2014[1] est un tueur en série américain.

Jeunesse[modifier | modifier le code]

Sells et sa sœur jumelle, Tammy Jean, contractèrent la méningite lorsqu’ils étaient âgés de 18 mois. Sells souffrait d’une forte fièvre, mais survécut, alors que sa sœur mourut de l’inflammation. Sa mère développa alors envers son fils une haine farouche et le délaissa, allant même jusqu'à faire graver le prénom de « Tommy » sur la tombe de sa sœur. Peu après le décès de Tammy Jean, Sells fut envoyé vivre chez sa tante Bonnie Woodall à Holcomb dans le Missouri et resta avec elle jusqu’à l’âge de cinq ans.

Lorsque Sells avait huit ans, il commença à passer du temps avec un homme de la ville voisine nommé Willis Clark, qui fut plus tard suspecté d’être un prédateur d’enfants[2].

Sells commença à voyager pour se trouver du travail. Parce qu’il était sans abri à ce moment, il faisait de l’auto-stop, grimpait dans des trains et, à un certain point, vola un véhicule. Il eut beaucoup d’emplois différents, faisait souvent du travail manuel.

Meurtres[modifier | modifier le code]

Sells déclare avoir commis son premier meurtre à 16 ans.

Alors qu’il travaillait comme forain dans le Missouri durant l’été de 1985, Sells rencontra Ena Cordt, 29 ans. Selon Sells, Ena l’invita chez elle où ils eurent des rapports sexuels de façon consentante. Les corps d'Ena et de son fils de quatre ans furent retrouvés trois jours plus tard.

Sells est aussi suspecté d'être l'auteur des crimes suivants[3] :

Ses nombreux meurtres ont poussé de nombreux innocents derrière les barreaux : pour le meurtre de Joel Kirkpatrick, c'est sa mère, Julie Rea, qui a été condamné à 65 ans de prison avant d'être relâché.

Arrestation et aveux[modifier | modifier le code]

Sells a récemment déclaré avoir tué jusqu’à 70 personnes, selon une entrevue avec le psychiatre légiste et expert de la personnalité, le Dr. Michael Stone de l’université Columbia, dans l’émission Most Evil sur les ondes du Discovery Channel.

Le 31 décembre 1999 dans la subdivision de Guajia Bay à l’ouest de Del Rio au Texas, Sells poignarda à mort Kaylene « Katy » Harris, 13 ans, 16 fois, et trancha la gorge de Krystal Surles, 10 ans. Kristal survécut et reçut l’aide de ses voisins. Finalement, Sells fut appréhendé grâce à un croquis, de la description fournie par la victime.

Tommy Lynn Sells est resté dans le couloir de la mort au pénitencier Allan B. Polunsky Unit à Livingston au Texas jusqu'à son exécution le 3 avril 2014, par injection létale.

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]