Tommy Caldwell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tommy Caldwell Pix.gif
Illustration manquante : importez-la
Contexte général
Sport Escalade libre, bloc, escalade sportive
Période active De 1982 à aujourd'hui
Biographie
Nationalité sportive Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 11 août 1978 (36 ans)
Lieu de naissance Estes Park, CO
Taille 1,78 m (5 10)
Poids de forme environ 68 kg (150 lb)

Tommy Caldwell, né le 11 août 1978 à Estes Park, CO, aux États-Unis, est un grimpeur professionnel. Il est particulièrement connu pour ses nombreuses ascensions en escalade libre sur les big walls de Yosemite, ainsi que pour certaines voies en escalade sportive dans le neuvième degré.

Il a réalisé la première ascension libre de nombreuses voies de El Capitan comme West Buttress, Dihedral Wall ou encore Linea di Eleganza sur le Fitz Roy en Patagonie. Il est aussi le détenteur de record de vitesse sur la voie The Nose au parc national de Yosemite.

Biographie[modifier | modifier le code]

Aide détaillée : Cotation (escalade).

Tommy Caldwell commence l'escalade très jeune avec son père qui est un guide montagne ainsi qu'un grimpeur. Dès le début son père est très exigeant avec Tommy et lui inculque le désir de se surpasser et d'atteindre le sommet de la manière la plus dure qui soit. Selon Tommy, « son père ne préparait pas le chemin pour son fils, mais il préparait son fils au chemin qui l'attendait ». À 14 ans, ils réalisent ensemble The Diamond, une voie d'escalade sur la face est de Longs Peak, en terminant l'ascension dans un orage. Son père le préparait alors, sans le savoir, à affronter des parois de plus de 1 000 mètres sur lesquels il passera de nombreux jours des années plus tard. Mais Tommy est très reconnaissant envers son père pour lui avoir inculqué ces valeurs, et lui dit à ce propos : « merci de m'avoir rendu bizarre, papa. »[1].

À la fin des années 1990, il participe à quelques étapes de la coupe du monde d'escalade de difficulté mais il ne parvient pas à se classer en dessus de la 27e place[2]. Il se tourne alors vers l'escalade des big walls et plus particulièrement ceux du parc national de Yosemite, qui proposent certaines des plus belles et plus hautes parois d'escalade au monde.

En 2001, il réalise la première ascension de The Honeymoon is Over (5.13), à Long Peaks dans le Colorado[3]. Il est alors accompagné par sa femme, la grimpeuse Beth Rodden, pour l'assurer. A savoir aussi quand 2001 après s'être accidentellement "scié" l'index de la main gauche celui-ci du être coupé ( à la moitié ).

Style de grimpe[modifier | modifier le code]

Tommy Caldwell pratique de nombreux types d'escalade, il fait aussi bien de l'escalade sportive que traditionnelle, ainsi que du bloc. Mais c'est dans les parois en dalle qu'il est le plus spécialisé. Avec les années passées sur les big walls du parc national de Yosemite, il a acquis une grande expérience de ce type d'escalade favorisant les jeux d'équilibre sur des prises de très petites tailles.

Ascensions remarquables[modifier | modifier le code]

En Longue voie[modifier | modifier le code]

  • The Honeymoon is Over (5.13) à Longs Peak en 2001
  • Flex Luthor (9a/5.14d) en 2003
  • West Buttress (8a+/5.13c) à El Capitan en 2003
  • Dihedral Wall (8b+/5.14a) à El Capitan en 2004
  • Linea di Eleganza (6c+/5.11b) au Fitz Roy en 2006
  • Magic Mushroom(8b+/5.14a) à El Capitan en 2008

En falaise[modifier | modifier le code]

En bloc[modifier | modifier le code]

Parraineurs/Sponsors[modifier | modifier le code]

Tommy Caldwell est parrainé par Patagonia[1], Black Diamond, La Sportiva, Climb On! Products[4], Bluewater Ropes[5], REVO Sunglasses et PowerBar.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • (en) Jeff Achey, Dudley Chelton et Bob Godfrey, Climb! : the history of rock climbing in Colorado, Seattle, WA, Mountaineers Books,‎ 2002, 255 p. (ISBN 9780898868760, OCLC 48613854) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Patagonia - Company Info: Ambassadors », sur www.patagonia.com,‎ 7 janvier 2010 (consulté le 17 décembre 2011) : « Thanks for making me weird, dad. »
  2. (en) « IFSC Athlete Profile - Tommy Caldwell », sur www.ifsc-climbing.org,‎ 29 novembre 1997 (consulté le 17 décembre 2011)
  3. (en) Jeff Achey, Dudley Chelton et Bob Godfrey, Climb! : the history of rock climbing in Colorado, Mountaineers Books, p. 250
  4. (en) « Team Climb On! - Tommy Caldwell », sur www.climbonproducts.com,‎ 29 novembre 2008 (consulté le 17 décembre 2011)
  5. (en) « Team BW - Tommy Caldwell », sur www.bluewaterropes.com,‎ 13 août 2005 (consulté le 17 décembre 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]