Tommaso Riario Sforza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tommaso Riario Sforza
Biographie
Naissance 8 janvier 1782
Naples
Ordination sacerdotale 28 septembre 1823
Décès 14 mars 1857
Rome
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
10 mars 1823
par Pie VII
Titre cardinalice Cardinal-diacre de S. Giorgio in Velabro
Cardinal-diacre de S. Maria in Domnica
Cardinal-diacre de S. Maria in Via Lata
Évêque de l’Église catholique
Fonctions épiscopales Président de la Commission des subsides
Préfet de l'économie de la Congrégation pour la Propaganda Fide
Camerlingue du Sacré Collège
Camerlingue de la Sainte Église romaine
Légat apostolique à Forlì
Ministre de commerce, des beaux-arts, de l'industrie et de l'agriculture
Préfet de la Congrégation pour l'examen des dépenses de l'administration

Blason
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Tommaso Riario Sforza (né le 8 janvier 1782 à Naples et mort le 14 mars 1857 à Rome) est un cardinal italien du XIXe siècle. Il est l'oncle du cardinal Sisto Riario Sforza (1846). D'autres cardinaux de sa famille sont Pietro Riario (1471), Raffaele Sansoni Riario (1477) et Alessandro Riario (1578).

Biographie[modifier | modifier le code]

Tommaso Riario Sforza exerce diverses fonctions au sein de la Curie romaine. Le pape Pie VII le crée cardinal lors du consistoire du 10 mars 1823. Le cardinal Sforza est président de la Commission des subsides et préfet de l'économie de la Congrégation pour la Propaganda Fide.

Il participe au conclave de 1823 lors duquel Léon XII est élu, au conclave de 1829 (élection de Pie VIII), au conclave de 1830-1831 (élection de Grégoire XVI) et au conclave de 1846 (élection de Pie IX). Riario Sforza est camerlingue du Sacré Collège en 1828-1830 et légat apostolique à Forlì. En 1843, il est nommé camerlingue de la Sainte Église romaine. À cause de sa fonction de camerlingue, il est ministre de commerce, des beaux-arts, de l'industrie et de l'agriculture après la formation de ministères en 1847. En février 1848, il devient préfet de la nouvelle Congrégation pour l'examen des dépenses de l'administration.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]