Tommaso Pio Boggiani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tommaso Pio Boggiani
Image illustrative de l'article Tommaso Pio Boggiani
Biographie
Naissance 19 janvier 1863
à Bosco Marengo Drapeau de l'Italie Italie
Décès 26 février 1942
à Rome Drapeau de l'Italie Italie
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
4 décembre 1916
par le pape Benoît XV
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de Ss. Quirico e Giulitta
Cardinal-évêque de Porto e Santa Rufina
Cardinal-prêtre in commendam de S. Lorenzo in Damaso
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 22 novembre 1908
Fonctions épiscopales Évêque d'Adria et Rovigo
Archevêque titulaire d'Edessa di Osroëne
Délégué apostolique au Mexique
Administrateur apostolique et archevêque de Gênes
Camerlingue du Collège des cardinaux
Chancelier de la Sainte-Église

Tommaso Pio Boggiani (né le 19 janvier 1863 à Bosco Marengo, au Piémont, Italie et mort le 26 février 1942 à Rome), est un cardinal italien de l'Église catholique du début du XXe siècle, créé par le pape Benoît XV. Il est membre de l'ordre des dominicains. Il est surtout connu pour s'être opposé à la crise moderniste dans l'Église.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Bosco Marengo, village natal de saint Pie V et il entre, le prenant comme modèle, chez les dominicains. Il ajoute son nom, comme nom de religion, devenant Tommaso Pio. Il poursuit ses études au couvent dominicain de Chieri à Turin et au couvent dominicain de Graz en Autriche. Après son ordination, Tommaso Pio Boggiani fait du travail missionnaire à Constantinople. Il est ensuite prieur du couvent dominicain de Raguse, régent du collège philosophique de Graz, curé de S. Maria di Castello à Gênes, professeur au séminaire diocésain de Gênes. En 1908 il est nommé administrateur du diocèse d'Adria.

Saint Pie X le nomme visiteur apostolique dans vingt-trois diocèses du nord de l'Italie (dont Milan, Bologne et Vérone) afin d'y démanteler les foyers du modernisme. Il rencontre alors l'opposition du cardinal Svampa (1851-1907), archevêque de Bologne, qui manifestait trop d'indulgence envers ses prêtres modernistes. Le R.P. Boggiani est nommé évêque d'Adria[1] et Rovigo en 1908, promu archevêque titulaire d'Edessa di Osroëne et nommé délégué apostolique au Mexique en 1912. En 1914 il est nommé administrateur apostolique de l'archidiocèse de Gênes.

Portrait de Mgr Boggiani.

Mgr Boggiani est secrétaire du Collège des cardinaux et du conclave en 1914, à l'issue duquel Benoît XV est élu. Le pape Benoît XV le crée cardinal au consistoire du 4 décembre 1916. En 1919, il est nommé archevêque de Gênes, mais il donne sa démission deux ans plus tard à cause d'une forte opposition des dirigeants du parti populaire. En effet, l'abbé Sturzo s'était indigné de sa lettre pastorale de 1920 L'azione cattolica e il partito populare italiano, dans laquelle l'archevêque dénonçait les erreurs du parti et interdisait aux associations catholiques de mettre leur locaux à la disposition du parti pour ses réunions. Le cardinal Boggiani est soutenu dans son action par Mgr Benigni[2]. Le cardinal Boggiani participe au conclave de 1922, à l'issue duquel Pie XI est élu. Pie XI est un ardent partisan de l'action catholique. En 1927, le pape l'envoie comme légat au Congrès eucharistique de Bologne, qui rencontre un grand succès, mais suscite l'opposition feutrée des milieux fascistes anti-cléricaux. En 1927-1928, il est camerlingue du Collège des cardinaux et chancelier de la Sainte-Église à partir de 1935, jusqu'à sa mort.

Le cardinal participe au conclave de 1939 qui élit Pie XII. Il meurt à Rome, le 26 février 1942. Il est inhumé en l'église paroissiale de Bosco Marengo, son village natal, où il avait fait ériger une statue en 1936, en l'honneur de son compatriote et patron, saint Pie V.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Où il est accueilli à coups de pierres
  2. (it) Fede e Ragione, 22-29 septembre 1929

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Statue de saint Pie V, érigée en 1936 à Bosco Marengo à l'initiative du cardinal Boggiani.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]