Tomislavgrad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cyrillic letter Dzhe.svg Cette page contient des caractères cyrilliques. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Tomislavgrad
Томиславград
Blason de Tomislavgrad
Héraldique
Vue générale de Tomislavgrad
Vue générale de Tomislavgrad
Administration
Pays Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Bosnie-Herzégovine
Entité Drapeau de la Fédération de Bosnie-et-Herzégovine Fédération de Bosnie-et-Herzégovine
Canton Bosnie de l'ouest
Municipalité Tomislavgrad
Maire
Mandat
Ivan Vukadin (HDZ BiH)
2008-2012
Code postal 80 240
Démographie
Population 5 012 hab. (1991)
Densité 90 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 43′ 05″ N 17° 13′ 36″ E / 43.7181, 17.2267 ()43° 43′ 05″ Nord 17° 13′ 36″ Est / 43.7181, 17.2267 ()  
Altitude 840 900 m
Superficie 5 580 ha = 55,8 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte administrative de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Tomislavgrad

Géolocalisation sur la carte : Bosnie-Herzégovine

Voir la carte topographique de Bosnie-Herzégovine
City locator 15.svg
Tomislavgrad
Municipalité de Tomislavgrad
Administration
Maire
Mandat
Ivan Vukadin (HDZ BiH)
2008-2012
Démographie
Population 30 009 hab. (1991)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Superficie 96 740 ha = 967,4 km2
Liens
Site web Site officiel de la municipalité

Tomislavgrad (en cyrillique : Томиславград) est une ville et une municipalité de Bosnie-Herzégovine. Elles sont situées dans le canton de Bosnie de l'ouest (canton 10), Fédération de Bosnie-et-Herzégovine. Au recensement 1991, la ville comptait 5 012 habitants et la municipalité 30 009[1]. En 2010, la population de la ville était estimée à 6 147 habitants.

Nom de la ville[modifier | modifier le code]

La ville existait déjà à l'époque romaine, sous le nom de Delminium ou Dumno, qui devint ensuite Duvno ; elle fut aussi appelée sous l'Empire Ottoman Županj-potok, et dans l'Empire Austro-hongrois Županjac ; la ville de Duvno devint Tomislavgrad en 1925, pour célébrer le millénaire du couronnement du premier roi de Croatie Tomislav Ier. En 1945, elle fut rebaptisée Duvno par les communistes. Puis elle retrouva son nom de Tomislavgrad après les premières élections libres et avant la guerre de Bosnie-Herzégovine en 1992. Le nom de Duvno subsiste quand même occasionnellement comme appellation usuelle, et surtout dans le nom du Diocèse de Mostar-Duvno, avec deux noms latins : Dumnensis ou Dalminiensis.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tomislavgrad est située dans le poljé de Duvno (Duvanjsko Polje), en bordure des municipalité de Posušje (au sud), Livno (au nord-ouest), Kupres et de Prozor (au nord) et de Jablanica (à l'est). La ville d'Imotski, en Croatie, est située à l'ouest de Tomislavgrad.

La ville se trouve dans les Alpes dinariques, sur un plateau qui culmine entre 840 et 900 m d'altitude. Elle est entourée par les monts Pločno (2 298 m), Veliki Vran (2 074 m) et, un peu plus loin, par les monts Ljubuša, Tušnica et Mali Vran, qui s'élèvent tous au-dessus de 1 700 m.

La municipalité possède deux lacs importants, le lac de Buško et le lac de Blidinje. Le lac de Buško, un lac de retenue, se trouve à une altitude 716 m au-dessus du niveau de la mer et couvre une superficie de 55,8 km2, pour un volume total de 782 millions m3 ; par sa superficie, il est le plus grand lac artificiel d'Europe[2]. Dans le lac s'écoule la rivière Šuica. Le deuxième lac, celui de Blidinje, se trouve à 1 250 m au-dessus du niveau de la mer et est un lac glaciaire qui gèle en hiver et se trouve à sec en plein été.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ville d'origine romaine, ou préhistorique.

En 679, Assemblée de Duvno, réunissant les provinces de Dalmatie en présence des envoyés du pape Agathon et de l’empereur byzantin Constantin IV : établissement de deux évêchés distincts pour les Croates et les Serbes[3].

En 925, le duc Tomislav est couronné roi des Croates "sur le champ de Duvno" avec l'assentiment du pape Jean X[4]. Il étend son pouvoir à la Croatie centrale, la Slavonie, la Dalmatie et la majeure partie de la Bosnie. Le royaume croate est indépendant pendant deux siècles.

Localités de la municipalité de Tomislavgrad[modifier | modifier le code]

Localisation de la municipalité de Tomislavgrad en Bosnie-Herzégovine

En 1991, la municipalité de Tomislavgrad comptait 59 localités :

Démographie[modifier | modifier le code]

Ville[modifier | modifier le code]

Répartition de la population dans la ville (1991)[modifier | modifier le code]

Nationalité Nombre %
Croates 3 164 63,12
Musulmans 1 472 29,36
Serbes 219 4,36
Yougoslaves 95 1,89
Inconnus/Autres 62 1,23

Municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution historique de la population dans la municipalité[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1971 1981 1991
33 135 30 666 30 009


Répartition de la population dans la municipalité (1991)[modifier | modifier le code]

En 1991, sur un total de 30 009 habitants, la population se répartissait de la manière suivante[1] :

Nationalité Nombre %
Croates 25 976 86,56
Musulmans 3 148 10,49
Serbes 576 1,91
Yougoslaves 107 0,35
Inconnus/Autres 202 0,69

Politique[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (bs)(hr)(sr)[PDF] « Recensement par communautés locales », sur http://www.fzs.ba, Bosnie-Herzégovine - Fédération de Bosnie-et-Herzégovine - Institut fédéral de statistique (consulté le 11 octobre 2010)
  2. (en) « The Quality of Water in the Buško Blato Reservoir », Environmental Monitoring and Assessment, sur http://www.springerlink.com, Springer Netherlands (consulté le 27 septembre 2008)
  3. Prospetto cronologico della storia della Dalmazia Éditeur Tip. Fratelli Battara, 1863
  4. Louis Comte de Voinovitch Histoire de Dalmatie Textor Verlag, 1934 (ISBN 978-3-938402-16-0) Voir aussi État croate médiéval.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]