Philippe Tome

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Tome (scénariste))
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tome.

Philippe Tome

alt=Description de l'image Philippe Tome.jpg.
Nom de naissance Philippe Vandevelde
Naissance 24 février 1957
Bruxelles Drapeau de la Belgique Belgique
Nationalité belge
Profession

Philippe Tome, né le 24 février 1957 à Bruxelles, est un scénariste de bandes dessinées. Il est, entre autres, le créateur avec Janry de la série Le Petit Spirou et de SODA avec Luc Warnant puis Bruno Gazzotti.

Biographie[modifier | modifier le code]

  • C'est à l'âge de huit ans, à la suite d'une délicate opération aux yeux qui le laisse aveugle pendant quelques semaines que cet auteur a son premier contact avec la bande dessinée. On lui lit à cette occasion les Aventures de Corentin Feldoë (Cuvelier, Le Poignard Magique) et de Tintin (Hergé, le Sceptre d'Ottokar), ce qui le conduit, une fois la vue retrouvée à poursuivre sa découverte de la BD tout au long des années qui suivent.
  • Après sa rencontre avec le dessinateur Janry, il se spécialise dans le scénario. Formé principalement aux techniques de scénario de cinéma, il consacre cependant la quasi-totalité de ses activités à l'écriture de scénarios de bandes dessinées.
  • Passant des Éditions du Lombard aux Éditions Dupuis en 1981, il fournit au magazine Spirou alors dirigé par Alain Dekuyssche une série de travaux (illustrations, rubriques diverses) avant que lui soit proposé d'écrire les scénarios de la série Spirou et Fantasio, laissée orpheline par le dessinateur Jean-Claude Fournier.

Acceptant la proposition à condition que les dessins soient assurés par son ami Janry, il voit les premières pages publiées recueillir un rapide succès auprès des lecteurs du magazine qui reconnaissent dans cette reprise une continuité du ton et du style d'André Franquin (Gaston Lagaffe) qui avait marqué l'accès de cette série à une popularité considérable dès les années 1960.

  • Avec Janry, il a donc repris et animé à titre exclusif la série Spirou et Fantasio de 1982 à 1998. En 1987, toujours aux éditions Dupuis, il imagine et crée le Petit Spirou, révélant l'enfance turbulente du héros adulte. Il conçoit graphiquement plusieurs personnages phare de la série dont monsieur Mégot et l'abbé Langélusse. Cette œuvre originale et fantaisiste, pionnière d'une nouvelle lignée de BD enfantines moins sages ayant par la suite suivi le mouvement, tranche radicalement par son ton joyeusement provocateur et la sensibilité des sujets abordés avec celui plus classique de Spirou et Fantasio. Elle devient rapidement sous l'impulsion du nouveau rédacteur en chef du magazine, futur directeur éditorial aujourd'hui disparu Philippe Vandooren, un best-seller dépassant de loin la série initiale.
  • Pour le dessinateur Luc Warnant puis, avec son successeur, Bruno Gazzotti, il crée sur un mode semi-réaliste SODA (Dupuis, 1984), aka SOlomon DAvid, faux pasteur baptiste et véritable lieutenant de police new-yorkais dissimulant à sa mère cardiaque les misères de son métier. Le personnage utilise pour se changer l'ascenseur grimpant au 23e étages où se situe l'appartement qu'il occupe avec sa mère.
  • Avec Christian Darasse, il plonge un moment dans l’univers burlesque des dessinateurs de BD en mal d’émotions sentimentales avec la série Le Gang Mazda (Dupuis 1991), et par la suite dans les eaux turquoises d’un lagon peuplé de naturistes : Les Minoukini (Glénat 1998).

À une production placée sous le signe de l'humour, il faut cependant ajouter le titre Sur la Route de Selma (dessins réalistes de Philippe Berthet 1991) publiée dans la collection Aire libre Dupuis évoquant la question raciale aux États-Unis, ainsi que, chez Dargaud la trilogie new-yorkaise, très noire et très brutale Berceuse Assassine (dessin : Ralph Meyer) structurée sur le modèle du film "Rashomon" (Akira Kurosawa). Ces deux œuvres constamment rééditées par les deux éditeurs concurrents et l'accueil très favorable qui leur fut réservé tant par les professionnels que par le public confirment la capacité de cet auteur à s'exprimer dans des registres opposés en s'adressant à des publics d'âges et d'exigence distincts.

Toujours pour Dargaud, depuis avril 2005, à la suite de ses réflexions sur l'évolution de la BD, il inaugure le lancement chez Dargaud de la collection "Cosmo" qui se veut « à la croisée des trois grandes cultures BD » (franco-belge, manga et comics) avec deux nouvelles séries : "Feux" (avec Marc Hardy au dessin) et "Rages" (avec Dan Verlinden) ( 80 pages, jamais éditées jusqu'ici, l'éditeur ayant abandonné le projet "Cosmo" entretemps...) [1]

Entre autres distinctions, il a, avec le dessinateur Janry, obtenu trois Alph'Art au Festival international de la bande dessinée d'Angoulême dans les catégories « Jeunesse » et « Humour », pour les séries Spirou et Fantasio et Le Petit Spirou.

En plus de 25 ans d'activités, la plus grande partie des bandes dessinées qu'il scénarisee ont été adaptées et traduites en plus d'une dizaines de langues en Europe et en Asie, dont l'anglais, sans toutefois connaître le même succès populaire qu'en francophonie. Plusieurs on fait l'objet d'adaptation ou de projets audiovisuels.

En dehors de Spirou et Fantasio déjà adaptés pour TF1, Le Petit Spirou a été portée à l'écran en 2012 (RTBF/M6). Une option pour l'adaptation de Soda a été acquise en 2008 et reconduite en 2012 par Chapter 2 et le réalisateur français Nicolas Bary, le projet suit son cours. Le même réalisateur envisage avec la société de production "Les Partenaires" la réalisation d'un film "live" adaptant "Le petit Spirou" pour le gran écran. Un contrat d'option a été signé pour l'adaptation de "Berceuse Assassine" par Nicolas Duval.

Œuvres publiées[modifier | modifier le code]

Philippe Tome est le scénariste des albums et séries suivantes :

3. Le Gang Mazda pouponne, 1992.
4. Le Gang Mazda roucoule, 1993.
5. Le Gang Mazda cartonne, 1993.
6. Le Gang Mazda accélère, 1995.
7. Le Gang Mazda s'enflamme, 1996.
  1. Attention, plages libres !, 1997.
  2. Soleil complice, 1998.
  1. Le Cœur de Telenko, 1997.
  2. Les Jambes de Martha, 1998.
  3. La Mémoire de Dillon, 2002.
  • Feux, avec Marc Hardy (dessin), Dargaud, coll. « Cosmo » :
  1. Fille des reptiles, 2005.

Documentation[modifier | modifier le code]

Revues[modifier | modifier le code]

  • Tome interviewé par Philippe Morin et Dominique Poncet, « Dossier Tome », dans P.L.G.P.P.U.R. no 18 p. 58-62, été 1985.
  • Tome interviewé par Vidal, « Les cases de l'oncle Tome », dans BoDoï no 19, mai 1999.
  • Tome interviewé par Morgan Di Salvia pour le site ActuaBd. Juin 2012 [2]

Notes et références[modifier | modifier le code]