Tombe de la Fustigation

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

42° 14′ 57″ N 11° 46′ 12″ E / 42.2493, 11.77

Entrée de la tombe par la cabane de surface et son panneau explicatif.
Scène de fellation et de sodomie.
Scènes de danse de part et d'autre de la porte des Enfers étrusques.

La tombe de la Fustigation (en italien Tomba della Fustigazione) est l'une des tombes étrusques peintes[1] de la nécropole de Monterozzi, proche de la ville de Tarquinia.

Description[modifier | modifier le code]

Datée du Ve siècle av. J.-C., cette tombe à chambre unique à toit à double pente et poutre centrale (tombe « a camera ») a été découverte récemment, en 1960, et elle doit son nom principalement à deux scènes érotiques (complétées d'autres scènes, de danse et de musique de part et d'autre de la porte vers l'au-delà).

Comme toutes les tombes visitables du site, son accès est aménagé par une cabane en surface, qui, après la descente d'un escalier aboutissant à une porte blindée vitrée, permet de visualiser les fresques éclairées par un système commandé manuellement.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 200 sur les 6 000 du site

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Eduardo Ramos-Izquierdo, Angelika Schober, « La représentation érotique rare dans le contexte funéraire » in L'espace de l'Éros : représentations textuelles et iconiques, 2007 p.  27

Lien externe[modifier | modifier le code]