Tomasz Różycki

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tomasz Różycki, né le 29 mai 1970 à Opole (Pologne) est un poète, essayiste et traducteur polonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Tomasz Różycki a fait des études de lettres françaises (philologie romane) à l'université Jagellonne. Il a ensuite été enseignant au collège de formation des maîtres de langues étrangères (NKJO) d'Opole.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Récompensé par le Prix littéraire de la fondation Kościelski pour son long poème Dwanaście stacji (« Les douze stations »)[1].

  • Vaterland, Stowarzyszenie Literackie im. K.K. Baczyńskiego, Łódź 1997.
  • Anima, Zielona Sowa, Cracovie, 1999.
  • Chata Umaita, Lampa i Iskra Boża, Varsovie, 2001.
  • Świat i antyświat (Le monde et l'antimonde), Lampa i Iskra Boża, Varsovie, 2003.
  • Wiersze, Lampa i Iskra Boża, Varsovie 2004 (reprise des 4 premiers titres).
  • Dwanaście stacji. Poemat (Les douze stations. Poème), Znak, Cracovie, 2004 (ISBN 83-240-0424-6).
  • Kolonie, Znak, Cracovie, 2006 (ISBN 83-240-0697-4).
  • Księga obrotów, Znak, Cracovie, 2010 (ISBN 978-83-240-1438-5).

Il a notamment traduit Stéphane Mallarmé, Arthur Rimbaud et Victor Segalen[1].

Ses vers paraissent dans de nombreuses revues polonaises et connaissent un grand nombre de traductions. Ses livres ont été publiés en France, en Allemagne et en Italie ainsi qu’en Slovaquie et aux États-Unis.

Sur Tomasz Różycki[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]