Tolga (Biskra)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tolga.
Tolga
Tolga
Tolga
Noms
Nom algérien طولقة
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Wilaya Biskra
Code ONS 0721
Démographie
Population 55 809 hab. (2008[1])
Densité 46 hab./km2
Géographie
Coordonnées 34° 43′ 00″ N 5° 22′ 00″ E / 34.71666667, 5.3666666734° 43′ 00″ Nord 5° 22′ 00″ Est / 34.71666667, 5.36666667  
Superficie 1 225,00 km2
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Biskra.
Localisation de la commune dans la wilaya de Biskra.

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Tolga

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Tolga

Tolga est une ville située dans la wilaya de Biskra dans le sud-ouest de l'Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Elle se situe dans le côté sud ouest de chef lieu de la wilaya de biskra

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

  • Tolga
  • Zaouia
  • Bir Labreche

Histoire[modifier | modifier le code]

D'après les anciens, la ville a été occupée par les Romains ainsi que la petite localité de Lioua située à près de 8 km au sud d'où l'appellation ancestrale de Toleg ben Louis. Par ailleurs les grosses pierres rectangulaires encore existantes dans le vieux Tolga témoignent de quelque chose d'extérieur à la région. Biskra qui est située à 36 km à l'est s'appelait d'ailleurs Viscera du temps des Romains. Il existerait même des ruines archéologiques sur les bords de oued Jdey du côté d'Ourlal.

Économie[modifier | modifier le code]

Elle est connue pour la grande qualité de ses dattes, la fameuse Deglet Nour connue mondialement, on y trouve plus de 500 000 palmiers dattiers dont la plupart des récoltes sont exportées.l'agriculture à elle seule fait travailler un grand nombre de jeunes entre saisonniers et permanents . Elle est le chef-lieu de la daïra du même nom et polarise autour d'elle comme relais de Biskra une demi-douzaine de petites communes alentour. En sus des dattes, on trouve à Tolga une certaine douceur de climat en automne et au printemps, des paysages agricoles variés modernes avec des cultures sous serre mais également des sites très anciens : constructions en matériaux locaux en voie de perdition.

Éducation[modifier | modifier le code]

Il existe actuellement plusieurs établissements scolaires dont trois lycées mais le plus emblématique reste le cem Cid Noureddine connu par tous les anciens par son appellation d'origine ceg de Tolga et qui a donné le meilleur des diplômés et cadres dont beaucoup ont émigré et pour ceux qui sont restés, certains font la fierté non seulement de Tolga mais de toute la région et toutes proportions gardées de l'Algérie entière.

N'oublions pas la zaouia el Othmania dont la renommée n'est plus à démontrer[pourquoi ?] laquelle connait une très grande effervescence le 27e jour de ramadan. La ville avec ses différents quartiers : rassouta legdima, rassouta ejdida, el magtoufa, sidi rouag, ezzaouia, le vieux Tolga ; compte au moins 10 mosquées[Combien ?] dont certaines ont été réalisées sur les fonds personnels du bienfaiteur[Lequel ?].

Notes et références[modifier | modifier le code]