Toleman TG184

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Toleman TG184

Toleman TG184

Une Toleman TG184 en démonstration à Silverstone en 2008.

Présentation
Équipe Drapeau : Royaume-Uni Toleman Group Motorsport
Constructeur Toleman
Année du modèle 1984
Concepteurs Rory Byrne
Spécifications techniques
Châssis Monocoque en fibre de carbone
Suspension avant Ressort/fourche/triangle/basculeur
Suspension arrière Ressort/fourche/triangle/basculeur
Nom du moteur Hart 415 T
Cylindrée 1 496 cm³
600 ch à 10 750 tr/min
Configuration 4 cylindres en ligne turbocompressé
Boîte de vitesses Hewland
Nombre de rapports 5
Système de carburant Réservoir 220 litres
Système de freinage Freins à disque Brembo
Poids 540 kg
Dimensions Empattement : 2 800 mm
Voie avant : 1 765 mm
Voie arrière : 1 676 mm
Carburant Agip
Pneumatiques Michelin
Partenaires Candy, Segafredo, Sergio Tacchini, Magirus
Histoire en compétition
Pilotes 19. Drapeau du Brésil Ayrton Senna
20. Drapeau du Venezuela Johnny Cecotto
19. Drapeau de la Suède Stefan Johansson
20. Drapeau de l'Italie Pierluigi Martini
Début Grand Prix automobile de France 1984
Courses Victoires Pole Meilleur tour
12 0 0 1
Championnat constructeur 7e avec 16 points
Championnat pilote Ayrton Senna : 9e
Stefan Johansson : 17e
Johnny Cecotto : 29e
Pierluigi Martini : 35e

Chronologie des modèles (1984)

La Toleman TG184 est la seconde monoplace de Formule 1 engagée lors du championnat du monde de Formule 1 1984 par l'écurie Toleman. Elle est pilotée par le Brésilien Ayrton Senna, qui fait ses débuts dans la discipline, le Vénézuélien Johnny Cecotto, l'Italien Pierluigi Martini et le Suédois Stefan Johansson. La TG184 remplace la Toleman TG183B, engagée en course depuis le début de la saison 1983, à partir du Grand Prix de France, cinquième manche du championnat.

Historique[modifier | modifier le code]

La TG184 d'Ayrton Senna exposée au musée de Donington

Lors du premier Grand Prix de la Toleman TG184, disputé en France, les deux pilotes de l'écurie se qualifient en milieu de peloton et abandonnent tous les deux sur un problème de turbo. À Monaco, Senna, parti treizième, parvient à remonter à la deuxième place avant que la course ne soit arrêtée par la pluie. Si le Brésilien signe en Principauté son premier podium et également le premier podium de l'écurie[1],[2], il décroche également son premier meilleur tour en course[3].

La tournée américaine sera mauvaise pour l'écurie Toleman qui ne rapporte aucun point et qui essuie deux doubles abandons. Le retour en Europe avec le Grand Prix de Grande-Bretagne sera plus fructueux : Senna, qualifié septième, parvient à se battra avec les meilleurs et finit en troisième position tandis que Johnny Cecotto se brise les deux jambes lors des essais de l'épreuve britannique[4].

À partir du Grand Prix suivant, disputé en Allemagne, Toleman, préférant attendre le rétablissement de Cecotto, n’engage qu'une seule monoplace. À Hockenheim, Senna abandonne suite à une casse d'aileron alors qu'il était cinquième[5]. En Autriche, le Brésilien abandonne au trente-cinquième tour suite à un problème de pression d'huile alors qu'il se battait pour une place sur le podium[6]. Le Grand Prix des Pays-Bas n'est pas moins clément pour Senna qui abandonne une nouvelle fois.

Cependant, lors de ce Grand Prix, l'écurie Team Lotus annonce que Senna a signé un contrat avec l’équipe britannique pour la saison 1985 alors que le Brésilien devait courir encore pour Toleman pour un an. En représailles, l'écurie le met à pied pour le Grand Prix d'Italie et le remplace par l'Italien Pierluigi Martini, qui effectue sa première course en Formule 1. Martini, auteur du dernier temps des qualifications, ne participe pas à la course[7] tandis que le Suédois Stefan Johansson, parti de l'écurie Tyrrell Racing, exclue du championnat pour tricherie, pour remplacer Johnny Cecotto, devenu inapte à piloter en Formule 1. Johansson, pour son premier Grand Prix chez Toleman, part de la dix-septième place et remonte le classement pour terminer quatrième.

Ayrton Senna revient pour le Grand Prix d'Europe. Parti douzième, le Brésilien abandonne au premier tour suite à un carambolage impliquant quatre autres pilotes tandis que Johansson, qualifié en vingt-sixième position à onze secondes de l'avant-dernier temps, signé par le pilote RAM Racing Philippe Alliot[8], parvient à rejoindre le milieu de classement mais abandonne au dix-septième tour suite à une surchauffe du moteur[9]. Lors du dernier Grand Prix de la saison, disputé au Portugal, Ayrton Senna se qualifie en troisième position et passe à deux dixièmes de la pole tandis que Johansson signe le dixième temps[10]. En course, le Brésilien parvient à conserver sa position et termine troisième, signant le troisième et dernier podium de l'histoire de Toleman[2] alors que son coéquipier, qui était dans les points pendant le premier tiers de la course[11], termine onzième.

À l'issue de la saison, Toleman se classe septième du championnat du monde des constructeurs avec seize points, devant Alfa Romeo et derrière Williams F1 Team. Ayrton Senna, qui a dominé ses deux coéquipiers tant en qualifications qu'en course, termine neuvième du championnat du monde avec treize points, devant Nigel Mansell et derrière Keke Rosberg. Stefan Johansson termine quant à lui dix-septième avec trois points, devant Andrea de Cesaris et derrière Eddie Cheever[12].

Résultats en championnat du monde de Formule 1[modifier | modifier le code]

Johnny Cecotto au GP de Dallas 1984
Résultats détaillés de la Toleman TG184 en championnat du monde de Formule 1
Saison Écurie Moteur Pneus Pilotes Courses Points
inscrits
Classement
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16
1984 Toleman Group Motorsport Hart 415T T Michelin BRÉ AFS BEL SMR FRA MON* CAN DET DAL GBR ALL AUT P-B ITA EUR POR 16 7e**
Ayrton Senna Abd 2e 7e Abd Abd 3e Abd Abd Abd Abd 3e
Johnny Cecotto Abd Abd 9e Abd Abd Nq
Stefan Johansson 4e Nq 11e
Pierluigi Martini Nq

Légende : ici
* En raison des conditions météorologiques, le Grand Prix de Monaco a été interrompu après 31 tours sur les 77 prévus, ainsi seule la moitié des points a été attribuée.
** 2 points marqués avec la Toleman TG183B.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Podiums d'Ayrton Senna sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  2. a et b Podiums de l'écurie Toleman sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  3. Meilleurs tours en course d'Ayrton Senna sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  4. Biographie de Johnny Cecotto sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  5. Grand Prix d'Allemagne 1984 : Tour par tour sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  6. Grand Prix d'Autriche 1984 : Tour par tour sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  7. Qualifications du Grand Prix d'Italie 1984 sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  8. Qualifications du Grand Prix d'Europe 1984 sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  9. Classement du Grand Prix d'Europe 1984 sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  10. Qualifications du Grand Prix du Portugal 1984 sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  11. Grand Prix du Portugal 1984 : Tour par tour sur statsf1.com. Consulté le 9 juin 2012
  12. Classement du championnat du monde de Formule 1 1984 sur statsf1. Consulté le 9 juin 2012

Sur les autres projets Wikimedia :