Tolbiac (métro de Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tolbiac.
Tolbiac
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 13e
Coordonnées
géographiques
48° 49′ 36″ N 2° 21′ 28″ E / 48.826665, 2.357678 ()48° 49′ 36″ Nord 2° 21′ 28″ Est / 48.826665, 2.357678 ()  

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Tolbiac
Caractéristiques
Historique
Mise en service 7 mars 1930 (10)
26 avril 1931 (7)
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station 1410
Ligne(s) (7)

Tolbiac est une station du métro de Paris sur la ligne 7, dans le 13e arrondissement.

La station[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

La station se situe sous l'avenue d'Italie, au sud de la rue de Tolbiac.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Le nom vient de la rue de Tolbiac toute proche de la station. Tolbiac est l'ancien nom d'une cité de la région de Cologne (actuelle Zülpich), qui donna son nom à une bataille remportée par Clovis Ier sur les Alamans en 496.

L'accès 4 de la station
La station au niveau des quais

Histoire[modifier | modifier le code]

La station fut inaugurée le 7 mars 1930, lors du prolongement de la ligne 10 vers la Porte de Choisy. Un an plus tard, elle était intégrée à la ligne 7.

Accès[modifier | modifier le code]

  • Accès 1 : Rue de Tolbiac : deux escaliers au 76, avenue d'Italie
  • Accès 2 : Avenue d'Italie : un escalier et un escalator au 72, avenue d'Italie
  • Accès 3 : Rue Toussaint-Féron : deux escaliers au 55, avenue d'Italie
  • Accès 4 : Rue de la Maison Blanche : deux escaliers au 61, avenue d'Italie

Correspondances[modifier | modifier le code]

À proximité[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre Miquel, Petite Histoire des Stations de Métro, éditions Albin Michel (1993)