Toki pona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toki pona
toki pona
Auteur Sonja Elen Kisa
Date de création 2001
Nombre de locuteurs 3 à 100 selon les estimations
Typologie SVO
Classification par famille
Échantillon
Article premier de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme (voir le texte en français)

wan nanpa wan

jan ali li jo e ken sama. ona li jo e ken sona e sona pona. ona li wile pali tawa ona ante ali kepeken lawa pi jan pona.
Les parties du corps en toki pona.
La carte de l'Europe en toki pona.

Le toki pona est une langue construite inventée par la linguiste et traductrice canadienne Sonja Elen Kisa et publiée pour la première fois en 2001 sur Internet.

Le mot toki pona signifie « langue bonne, langue du bien ». La langue est basée sur la philosophie du Tao et se caractérise par la simplicité extrême de sa phonologie[1], de sa grammaire et surtout de son vocabulaire, ce qui la rend facile à apprendre.

Le toki pona possède 14 phonèmes et son vocabulaire ne comporte que 123 mots (et pas un de plus : le dictionnaire officiel est intentionnellement figé). Pourtant, à l'instar de l'anglais basic, qui compte 850 mots, on est surpris de la relative expressivité qu'il autorise.

Tout s'écrit en minuscule (même après un point), sauf les mots « non officiels » qui servent à nommer. Ainsi, ma Elopa signifie Europe, littéralement : « pays européen ».

Le toki pona compte peu de locuteurs. Il existe cependant un groupe de discussion sur Yahoo, un canal IRC, ainsi que quelques pages web contenant des œuvres originales et des traductions.

Bien que basique, le toki pona fonctionne. Aux dires de sa créatrice, il est surtout une expérience de minimalisation. Le toki pona reste à ce jour la langue construite la plus concise.

Noms[modifier | modifier le code]

Le toki pona ayant un vocabulaire particulièrement restreint, il recourt souvent aux mots composés. Ainsi, tous les noms relatifs à des personnes ou à des métiers commencent par jan, par exemple :

  • jan utala = personne + combat = soldat ou guerrier ;
  • jan pona = personne + bon = ami.

Modificateurs[modifier | modifier le code]

Il n'y a pas d'adjectifs proprement dits en toki pona. Un mot placé en seconde position peut être considéré comme un modificateur du premier. Ainsi :

  • jan utala (soldat) peut être analysé en « personne combattante » ;
  • jan pona (ami) peut l'être en « personne bonne/positive ».

Les démonstratifs, numéraux et possessifs suivent toujours les autres modificateurs.

Pronoms[modifier | modifier le code]

  • mi = je, nous
  • sina = tu, vous
  • ona = il, elle, ils, elles

Le pluriel de mi peut être indiqué en ajoutant mute = plusieurs :

  • mi mute = nous

Ces mêmes pronoms désignent aussi bien les possessifs que les autres cas :

  • mi = je, moi, me, à moi

Syntaxe[modifier | modifier le code]

Le toki pona utilise l'ordre SVO et va du plus vague au plus précis.

Sauf quand le sujet est mi ou sina, sujet et prédicat sont séparés par le mot li. Par exemple :

  • jan Patrik li lukin e sina = Patrick voir toi (jan = personne ; li = marque du verbe ; e = C.O.D. complément d'objet direct)

L'objet direct est généralement précédé du mot e. Par exemple :

  • mi lukin e sina = Moi voir toi.

La structure [nom + modificateur1 + modificateur2] est analysée comme [(nom modificateur1) modificateur2]. Ainsi, avec jan pona = personne bonne (ami ou amie) et lukin = voir ou regarder, l'on peut construire :

  • jan pona lukin = [(jan pona) lukin] = un ami qui regarde.

L'insertion du mot pi permet de casser cet ordre implicite et de modifier en conséquence le sens de la phrase. Ainsi :

  • jan pi pona lukin = [jan (pona lukin)] = personne bonne à regarder (belle ou jolie personne).

Le mot pu est une sorte de virgule utilisée pour éviter certains contresens. Son usage est cependant rejeté par la norme officielle.

Les principaux traits syntaxiques du toki pona peuvent être notés ainsi en BNF étendue :

           <phrase> ::= [<groupe-adverbial> "la"] <sujet> "li" <predicat>
 <groupe-adverbial> ::= <groupe-nominal> 
            <sujet> ::= <groupe-nominal> | <sujet-composé>
         <predicat> ::= <groupe-verbal> | <predicat-composé>
    <sujet-composé> ::= <sujet> "en" <sujet>
 <predicat-composé> ::= <predicat> "li" <predicat>
   <groupe-nominal> ::= <nom> <adjectif>* 
    <groupe-verbal> ::= <verbe> <adverbe>* <objet-direct>*
     <objet-direct> ::= "e" <groupe-nominal>

Références[modifier | modifier le code]

  1. Tous les sons similaires ont été impitoyablement triés, ce qui rend la conversation en environnement bruyant et la reconnaissance vocale triviales.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :