Toblerone

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Toblerone

Toblerone est une marque de chocolat d'origine suisse créée par la maison Tobler.

Elle appartient actuellement au groupe américain Mondelēz International (issu d'une scission de l'américain Kraft Foods).

Description[modifier | modifier le code]

Ce chocolat, encore produit à Berne, est vendu dans plus d'une centaine de pays, ainsi que dans des zones hors taxes. Vendu sous forme de barre de chocolat, il est constitué de morceaux de chocolat qui donnent à la barre la forme oblongue d'un prisme droit à base triangulaire. Il est constitué principalement de chocolat, de nougat, de miel, d'amandes, et blancs d’œuf.

Le mont Cervin, l'un des symboles de la Suisse, est représenté sur l'emballage de 1970 à 1987 ; les années suivantes, il sera représenté par un triangle bleu et blanc[1] jusqu'en 2000 où la fameuse montagne reprend sa place [2]. Les « pics » caractéristiques de cette confiserie rappellent l'identité montagnarde de la Suisse, mais l'origine du design de l'emballage seraient, d'après la légende, les costumes de couleurs beiges et rouges des danseuses de la célèbre revue parisienne des Folies Bergères[1],[3]. Un ours est aussi caché dans la montagne du logotype (en clair, au centre et en position debout). Il fait référence à sa ville de production, Berne[4].

Gamme[modifier | modifier le code]

Toblerone spéciaux à l'occasion de la fête de Noël

Historique[modifier | modifier le code]

Le nom vient de Tobler et de Torrone, le nom italien du nougat au miel et aux amandes.

En 1867, Jean Tobler ouvre son premier magasin, la Confiserie spéciale, à la Mittelstrasse (dans le quartier Länggasse) de Berne. En 1899, la demande des produits en chocolat Tobler prend de telles dimensions que Jean Tobler décide d'ouvrir sa propre fabrique de chocolat. Avec ses fils, il ouvre la fabrique de chocolat Berne, Tobler & Cie, et son fils Theodor prend la tête de l'entreprise l'année suivante[1]. En 1908, les chocolatiers Theodor Tobler (fils de Jean) et son cousin Emil Baumann (chef de fabrication de Tobler), après un voyage en France durant lequel ils ont goûté du Nougat, inventent le Toblerone : c'est la première barre chocolatée de l'histoire. Emil Baumann met au point la recette dans sa propre cuisine, la recette est brevetée le 29 mars 1909[1].

  • 1969 : Le Toblerone noir apparaît.
  • 1973 : Le Toblerone blanc apparaît.
  • 1995 : Le mini-Toblerone apparaît.
  • 1996 : Le Toblerone bleu apparaît (fourré).
  • 1997 : Le praliné Toblerone apparaît.
  • 2003 : Le Toblerone miniature apparaît.
  • 2006 : Le Toblerone One by One apparaît (dents de Toblerone de types variés emballées individuellement).

Toblerone apparait dans le Livre Guinness des records avec la plus grosse barre chocolatée du monde, d'un poids de 7 kilos[1].

Toblerone dans le langage[modifier | modifier le code]

Véhicule miniature "Volkswagen-Toblerone"

La forme très particulière de ce chocolat lui a valu d'être utilisé dans le langage pour désigner diverses choses :

  • Les défenses anti-char en « dents de dragon » construites en Suisse dans les années 1930 avec une rangée de blocs de béton pyramidaux ont pris le nom de « Toblerone » à cause de leur forme similaire. On peut observer quelques fortins en empruntant le sentier des Toblerones, du bord du lac Léman à Gland jusqu'à Bassins qui longe sur une distance de 15 kilomètres environ la ligne fortifiée éponyme, de son nom officiel, ligne fortifiée de Promenthouse[5].
  • Les tortues affectées d'une grave maladie irréversible de la carapace nommée la « dystrophie hypertrophique », maladie due essentiellement à un déséquilibre chronique de la balance calcium/phosphore dans leur alimentation, sont aussi appelées dans le langage populaire des « tortues toblerone » en raison de l'aspect profondément déformé de la dossière, chacune des écailles s'étant hypertrophiée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e Jean Watin-Augouard (préf. Maurice Lévy), Marques de toujours, Éditions Larousse/VUEF,‎ octobre 2004 (ISBN 2-7441-7580-3), « Toblerone »
  2. « Une montagne de saveur »
  3. « FAQ officiel de Toblerone »
  4. L'ours est le symbole de la ville de Berne. Le duc Bertold V de Zähringen fonde la ville de Berne et la nomme d'après le nom de l'ours (Bär en allemand) qu'il y tua.
  5. lake-geneva-region.ch, « Le Sentier des Toblerones » (consulté le 20 juin 2010)

Lien externe[modifier | modifier le code]