Tobias Picker

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tobias Picker

Description de l'image  Parkave23.jpg.
Naissance 18 juillet 1954 (60 ans)
New York, Drapeau des États-Unis États-Unis
Activité principale Compositeur
Formation Manhattan School of Music, Juilliard School, Université de Princeton
Maîtres Charles Wuorinen, Elliott Carter, Milton Babbitt

Tobias Picker (né à New York le 18 juillet 1954) est un compositeur américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Picker a commencé à composer à l'âge de huit ans et a étudié à la Manhattan School of Music, à la Juilliard School et à l'Université de Princeton. Ses principaux maîtres ont été Charles Wuorinen, Elliott Carter et Milton Babbitt. Il a reçu ses premières commandes encore adolescent et il est rapidement devenu l'un des jeunes compositeurs américains les plus recherchés.

À l'âge de trente ans, Picker a reçu de nombreuses récompenses et honneurs dont le Joseph H. Bearns Prize (en) (Université Columbia), le Prix Charles Ives (en) et la Bourse Guggenheim. En 1992, il a reçu la prestigieuse Prix pour la Musique de l'Académie américaine des arts et des lettres. Dans les années 1985–1990 Picker a été le premier compositeur en résidence pour l'Orchestre symphonique de Houston. Il a aussi été compositeur en résidence pour des festivals internationaux tels que le Santa Fe Chamber Music Festival (en) et le Pacific Music Festival. Tobias Picker est devenu membre de l'Académie américaine des arts et des lettres en mai 2012.

Picker est atteint du syndrome de Gilles de la Tourette (tics), et on a affirmé qu'il existe des éléments "tourettiques" dans sa musique.

La musique de Tobias Picker est publiée exclusivement par Schott Music Corporation[1].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique instrumentale[modifier | modifier le code]

La musique symphonique de Picker, dont le poème symphonique Old and Lost Rivers, a été jouée par les plus grands orchestres tels que l'Orchestre philharmonique de New York, l'Orchestre symphonique de Chicago, l'Orchestre de Cleveland, l'Orchestre de Philadelphie, l'Orchestre philharmonique de la BBC, l'Orchestre philharmonique de Munich, l'Orchestre de la Tonhalle de Zurich, et l'Orchestre symphonique de la radio de Vienne. Son concerto pour piano Keys to the City (écrit pour le centenaire du Pont de Brooklyn) est enregistré chez Chandos comme son concerto pour violoncelle et l'œuvre orchestrale And Suddenly It’s Evening. The Encantadas (pour narrateur et orchestre) utilise des textes de Herman Melville, tirés des descriptions poétiques des Îles Galápagos et a été enregistré chez Virgin Classics par l'Orchestre symphonique de Houston avec comme narrateur Sir John Gielgud. Parmi les autres œuvres, on trouve Tres sonetos de amor, basés sur des poèmes d'amour de Neruda dans une version pour baryton et orchestre ou voix et piano, et The Blue Hula, œuvre pour ensemble de chambre. Le catalogue orchestral complet de Picker contient trois symphonies, quatre concertos pour piano et des concertos pour violon, alto, violoncelle et hautbois.

Picker a aussi composé de nombreuses musiques de chambre. En 2009, le American String Quartet a commandé et créé le Quatuor à cordes No. 2 au Merkin Concert Hall à New York[2]. La même année, le pianiste Ursula Oppens a créé les Four Etudes for Ursula et les Three Nocturnes for Ursula au Baisly Powell Elebash Recital Hall, aussi à New York[3]. En 2011, Picker a présenté au Miller Theatre Composer Portrait, joué par le Signal Ensemble, Sarah Rothenberg et le Brentano String Quartet, qui a créé son Quintette avec piano "Live Oaks"[4].

Opéras[modifier | modifier le code]

Œuvres pour la scène[modifier | modifier le code]

Picker a terminé son premier ballet, Awakenings, inspiré par le roman du Dr. Oliver Sacks et commandé par la Rambert Dance Company, en 2010. L'œuvre a été créée par Rambert à Salford, UK en septembre 2010. Rambert a présenté le ballet dans le Royaume-Uni avec plus de 50 représentations lors de la saison 2010-11[10].

Discographie[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.schott-music.com/shop/persons/featured/14914/index.html
  2. http://www.americanstringquartet.com/premieres.htm
  3. http://www.schott-music.com/news/archive/show,3810.html
  4. http://www.millertheatre.com/Events/EventDetails.aspx?nid=1472
  5. http://www.rbkc.gov.uk/subsites/operahollandpark/fantasticmrfox/theproduction.aspx
  6. http://englishtouringopera.org.uk/news/fox-composer-meets-conductor/
  7. An American Tragedy from the Met website
  8. Brian Kellow, "The Key to Tobias", Opera News, B 70(6), December 2005
  9. Alex Ross, "Opera Hot", The New Yorker, 26 December 2005
  10. http://www.theballetbag.com/2010/09/21/rambert-awakenings/

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tobias Picker » (voir la liste des auteurs)

Liens externes[modifier | modifier le code]