Toba (Argentine, peuple)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toba.
Art Qom-lik, un tatou en terre cuite.
Une borne de paix rédigée en Toba, à Empalme Graneros, Rosario en Argentine

Les Tobas sont un groupe ethnique en Argentine, en Bolivie et au Paraguay. Ils font partie d'un groupe de peuples indigènes habitant les régions du Gran Chaco, et appelés les Guaycurús (ou Waykurús). En 2005, il y avait notamment plus de 69 000 Tobas en Argentine, vivant surtout dans les provinces de Chaco, de Formosa et de Santa Fe[1]. . Les Tobas se donnent à eux-mêmes le nom de Qom-lik, ce qui signifie simplement "peuple". En fait le mot toba est d'origine guaraníe et signifie "grand front", nom qui leur a été donné par les premiers habitants Espagnols. Ceux-ci les appelaient Frentones. Cela parce que les Tobas se rasaient les cheveux au niveau du front en signe de deuil.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. INDEC - Encuesta Complementaria de Pueblos Indígenas (ECPI) 2004-2005 - Complément du recensement national de la population, des ménages et des habitats de 2001. [xls]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]