Toast Hawaï

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toast Hawaii (label).
Toast Hawaï
Image illustrative de l'article Toast Hawaï
Croûtes hawaïennes à l'ananas

Autre nom Croûtes hawaïennes
Lieu d’origine Allemagne
Créateur Clemens Wilmenrod
Date 1955
Place dans le service en-cas
Température de service chaude ou froide
Ingrédients tranches de pain, vin blanc, beurre, moutarde, jambon, tranches d'ananas ou rondelles d'oranges, gruyère, paprika, muscade, poivre
Accompagnement vin blanc

Le toast Hawaï est une préparation culinaire d'origine allemande qui mêle le salé, le sucré, l'épicé à l'acidité. Connu aussi sous le nom de croûte hawaïenne, ce mets a été popularisé, en 1955, lors d'une émission de télévision en RFA par le cuisinier Clemens Wilmenrod (de).

Historique[modifier | modifier le code]

Ce mets a été inventé en Allemagne de l'Ouest, en 1955, par Clemens Wilmenrod dans son émission de télévision consacrée à la cuisine. Il jouait sur le contraste des saveurs et des couleurs avec une tomate-cerise et du paprika. Il devint le symbole d'une « ouverture sur le monde et l'accès à des saveurs dont l'Allemagne avait été longtemps privée »[1].

L'ananas, comme nombre de fruits, se mariant très bien avec les fromages à pâte pressée cuite, le toast a fait des émules. En Italie, avec la pizza Hawaï et le calzone Hawaï, en Suisse, où le toast s'est diversifié avec des poires ou des fruits à la moutarde[1]. En France où les rondelles d'orange furent substituées à celles d'ananas, la tomate-cerise supprimée et les tranches de pain trempées dans du vin blanc[2].

Ingrédients[modifier | modifier le code]

La réalisation de ce mets nécessite des tranches de pain rassis, du vin blanc sec, du beurre, de la moutarde, du jambon, des tranches d'ananas ou des rondelles d'oranges, du gruyère en lamelle ou râpé, du paprika ou à défaut de la muscade ou poivre[2].

Préparation[modifier | modifier le code]

Les tranches de pain sont trempées dans du vin blanc puis rôties dans du beurre. Dès qu'elles ont pris une couleur dorées, elles sont moutardées sur une face et recouverte d'une tranche de jambon. On y rajoute une rondelle d'ananas qui est recouverte de gruyère. Le tout est passé au four jusqu'à ce que le fromage soit fondu et doré. Ce mets se consomme avec une pincée de paprika ou de muscade ou poivré[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Betty Bossi, Toast Hawaï
  2. a, b et c Madeleine Othonin-Girard, op. cit., p. 307.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Madeleine Othonin-Girard, Le livre du vin. Tous les vins du monde, sous la direction de Louis Orizet, Éd. Les Deux Coqs d'Or, 29 rue de la Boétie, 75008, Paris, 1970.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]