Tloumatch

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tloumatch
Тлумач
Blason de Tloumatch
Héraldique
Drapeau de Tloumatch
Drapeau
Administration
Pays Ukraine Ukraine
Subdivision Flag of Ivano-Frankivsk Oblast.png Oblast d'Ivano-Frankivsk
Maire Mykhaïlo Kovbas
Code postal 78000 — 78004
Indicatif tél. +380 3479
Démographie
Population 8 829 hab. (2013)
Densité 451 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 52′ N 25° 00′ E / 48.867, 25 ()48° 52′ Nord 25° 00′ Est / 48.867, 25 ()  
Superficie 1 957 ha = 19,57 km2
Divers
Première mention 1213
Statut Ville depuis 1939
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Oblast d'Ivano-Frankivsk

Voir sur la carte administrative de l'Oblast d'Ivano-Frankivsk
City locator 14.svg
Tloumatch

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte administrative d'Ukraine
City locator 14.svg
Tloumatch

Géolocalisation sur la carte : Ukraine

Voir la carte topographique d'Ukraine
City locator 14.svg
Tloumatch
Sources
Liste des villes d'Ukraine

Tloumatch (en ukrainien et en russe : Тлумач ; en polonais : Tłumacz) est une ville de l'oblast d'Ivano-Frankivsk, en Ukraine, et le centre administratif du raïon de Tloumatch. Sa population s'élevait à 8 829 habitants en 2013.

Géographie[modifier | modifier le code]

Tloumatch est arrosée par la rivière Tloumatch. Elle est située à 22 km — 27 km par la route — au sud-est d'Ivano-Frankivsk.

Histoire[modifier | modifier le code]

La première mention de Tloumatch se trouve dans la Chronique d'Ipatiev, et date de 1213. Tloumatch passa sous contrôle autrichien en 1772, lors de la première partition de la Pologne. Tłumacz fut le siège d'un powiat (district) de la Pologne dans l'entre-deux-guerres. En 1921, sa population comptait environ 5 000 habitants, essentiellement des Polonais et des Juifs, avec une minorité arménienne. Les Ukrainiens dominaient dans les villages alentour. À partir de 1910, Tlumacz avait un chemin de fer à voie étroite, qui assurait deux liaisons quotidiennes avec Palahicze, et de là, permettaient d'atteindre Stanislawow et Chrtkow par d'autres moyens de transport. À la fin des années 1920, la ville était desservie par l'autobus. Au cours de la Première Guerre mondiale, les Juifs souffrirent de l'invasion des armées russes, et en 1918, des nationalistes ukrainiens. En 1921, 2 012 Juifs vivaient à Tloumatch, soit 35 pour cent de la population.

En 1939, après la signature du pacte germano-soviétique, Tloumatch fut envahie puis annexée par l'Union soviétique. Le 5 juillet 1941, après l'invasion de l'Union soviétique par l'Allemagne nazie, Tloumatch fut prise par les Hongrois, alliés de l'Allemagne. Au début du mois d'août 1941, des réfugiés juifs de Hongrie furent conduits dans la ville. Au cours de la même période, les Juifs furent chassé de la ville par des Ukrainiens et dépouillés de leurs biens. Ils revinrent après l'intervention de l'armée hongroise. En septembre 1941, Tloumatch fut remise directement à l'administration allemande. Les dirigeants de l'intelligentsia juive furent tués, y compris le président du Judenrat, Eliasz Redner. Au cours de l'hiver 1941-1942, de nombreux Juifs furent envoyés dans les camps de travail de la région. Le 3 avril 1942, 1 200 Juifs de Tloumatch et de ses environs furent rassemblés puis déportés à Stanislawow, où ils furent assassinés. Un ghetto fut établi pour 3 000 Juifs. Au cours d'une « Aktion », le 18 mai 1942, environ 180 Juifs furent tués sur place et 350 déportés vers des camps de travail. Les assassinats dans le ghetto se poursuivirent tandis que de nombreux Juifs y souffraient de la faim et de diverses maladies. À la fin de novembre 1942, le ghetto fut détruit. Le 27 novembre 1942, 2 000 Juifs furent déportés au camp d'extermination de Belzec. Quelques-uns réussirent à s'enfuir dans les forêts, mais y furent victimes des nationalistes ukrainiens.

Population[modifier | modifier le code]

Recensements (*) ou estimations de la population[1] :

Évolution démographique
1786 1921* 1939 1959* 1970* 1979*
1 014 5 788 3 300 4 303 5 093 6 634
1989* 2001* 2010 2011 2012 2013
8 667 8 631 8 834 8 841 8 844 8 829


Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]