Tlamatini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le mot nahuatl « tlamatini » (pluriel : « tlamatinime ») désigne « celui qui sait »[1], « le savant »[2], « le sage »[1], « le philosophe »[3] ou encore « le devin »[4]. Il servait en particulier, à l'époque préhispanique et coloniale, à désigner celui qui avait appris à lire les codex mésoaméricains en nahuatl.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Miguel León-Portilla, Aztec thought and culture: a study of the ancient Nahuatl mind, University of Oklahoma Press,‎ 1990 (ISBN 0806122951, lire en ligne), p. 11.
  2. Michel Launey, Grammaire. Volume 1 de Introduction à la langue et à la littérature aztèques, L'Harmattan,‎ 1980 (ISBN 2858021074, lire en ligne), p. 157.
  3. Yves-Charles Grandjeat, Aztlán, terre volée, terre promise: les pérégrinations du peuple chicano, Presses de l'École normale supérieure,‎ 1989 (ISBN 2728801479), p. 149.
  4. Marie Noëlle Chamoux, Dire le « savoir-faire » en nahuatl classique. Essai d'interprétation, Centre d'études des langues indigènes d'Amérique, CNRS (lire en ligne), p. 5

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]