Titanyl phosphate de potassium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le titanyl phosphate de potassium (KTiOPO_4) ou KTP est un matériau couramment employé en optique non linéaire pour le doublage de fréquence de diode laser. On le retrouve ainsi dans des lasers de type Nd:YAG et d'autres lasers dopés au néodyme. Ce matériau a un seuil de dommage optique relativement élevé (~ 15 J·cm-2), avec de bonnes propriétés de non-linéarité optique et une grande stabilité thermique.

Il présente une structure cristalline de type orthorhombique. De plus, il montre une bonne transparence aux longueurs d'onde comprises entre 350 et 2 700 nm et commence à devenir opaque vers 4 500 nm.

Propriétés[modifier | modifier le code]

Données
Point de fusion ~1 172 °C
Densité 3,01
Conductivité thermique 13 W·m-1·K-1
Fenêtre de transparence 350~4 500 nm
Coefficient thermo-optique dnx/dT=1,1×10−5
dny/dT=1,3×10−5
dnz/dT=1,6×10−5
Coefficients significatifs du tenseur d de susceptibilité non linéaire d31=6,5 pm/V
d24=7,6 pm/V
d32=5 pm/V
d15=6,1 pm/V
d33=13,7 pm/V

Pour obtenir son indice de réfraction en fonction de la fréquence, l'équation empirique de Sellmeier peut être utilisée[1] :

n_i=\sqrt{A_i+\frac{B_i}{1-C_i.\lambda^{-2}}-D_i.\lambda^2}

avec les valeurs des quatre constantes suivantes :

Axes A B C D
x 1,90713 1,23522 0,19692 0,01025
y 2,15912 1,00099 0,21844 0,01096
z 2,14786 1,29559 0,22719 0,01436

Titanyl phosphate de potassium périodiquement polarisé (PPKTP)[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]