Tiroir verbal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Temps (grammaire).

En grammaire, un tiroir verbal est un sous-ensemble de formes de la conjugaison pour lequel tous les traits grammaticaux caractéristiques du verbe sont spécifiés – à l'exclusion des traits partagés avec les autres parties du discours comme la personne, le nombre ou le genre. Cela correspond à ce que la grammaire scolaire traditionnelle appelle un temps verbal.

Un tiroir verbal constitue donc un paradigme à l'intersection de plusieurs traits grammaticaux spécifiques du verbe, lesquels varient selon les langues considérées : temps, aspect, mode, voix...

Tiroir et temps verbal[modifier | modifier le code]

Le terme de « tiroir » a été introduit par Jacques Damourette et Édouard Pichon dans leur ouvrage Des mots à la pensée: essai de grammaire de la langue française, composé entre 1911 et 1940 dans un style et une terminologie très particuliers. Il a été repris depuis dans le discours linguistique francophone pour sa capacité à désigner commodément cette notion sans évoquer nécessairement la temporalité, qui ne décrit pas de façon satisfaisante la valeur des tiroirs verbaux. Ainsi par exemple en français, le « présent » peut être utilisé comme présent de narration pour décrire un évènement passé (le 2 décembre 1805, Napoléon remporte la victoire à Austerlitz), le « futur » peut être employé pour donner un ordre (Tu répareras la clôture), etc.

Par suite, la notion de temps grammatical a pris en linguistique une valeur distincte de celle du temps de la grammaire scolaire traditionnelle, en désignant spécifiquement un des traits grammaticaux du verbe, susceptibles d'entrer dans la caractérisation d'un tiroir.

Exemple de tiroir verbal[modifier | modifier le code]

En français, l’indicatif plus-que-parfait actif compose un tiroir verbal à l'intersection des traits grammaticaux suivants :

Pour le verbe manger, il comporte ainsi les formes suivantes :

  • j’avais mangé
  • tu avais mangé
  • il / elle avait mangé
  • nous avions mangé
  • vous aviez mangé
  • ils / elles avaient mangé


L’indicatif passé simple compose un tiroir verbal à l'intersection des traits grammaticaux suivants :

Pour le verbe manger, il comporte ainsi les formes suivantes :

  • je mangeai
  • tu mangeas
  • il / elle mangea
  • nous mangeâmes
  • vous mangeâtes
  • ils /elles mangèrent

Articles connexes[modifier | modifier le code]