Tiririca

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tiririca

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tiririca au Congrès

Nom de naissance Francisco Everardo Oliveira Silva
Naissance 1er mai 1965 (49 ans)
Itapipoca (Brésil)
Profession Humoriste, chanteur, homme politique

Tiririca, de son véritable nom Francisco Everardo Oliveira Silva, né le 1er mai 1965 à Itapipoca dans l'état de Ceará au Brésil, est un humoriste, chanteur, et homme politique brésilien. Lors des élections fédérales de 2010 au Brésil, il a été le deuxième député le mieux élu de toute l’histoire de l’État de São Paulo[1]. Sa candidature avait alors pour slogan :

« Qu’est ce que fait un député fédéral ? Je ne le sais pas. Mais, votez pour moi, et après je vous le raconterai ! »

« O que é que faz um deputado federal ? Na realidade, eu não sei. Mas vote em mim que eu te conto ! »

Biographie[modifier | modifier le code]

Artiste de rue et chanteur[modifier | modifier le code]

Il commence à travailler dans un cirque dès l'âge de 8 ans comme clown. C'est à cette époque que sa mère lui donne son surnom de Tiririca. Vers les 15-20 ans, il effectue des tournées dans les fêtes populaires de sa région de Ceará, où il devient très connu.

Il sort alors son premier CD, avec la chanson Veja os cabelos dela (Regarde ses cheveux), considérée par beaucoup comme une chanson raciste. Le CD est retiré des ventes, Tirrica est traduit en justice avant d'être acquitté.

En 1997, il publie Tiririca, son deuxième CD, et un troisième en 1999, Dança da Rapadura.

La télévision[modifier | modifier le code]

C'est à la même époque qu'il fait ses débuts à la télévision sur Rede Record, où il fait partie du groupe d'humoristes Escolinha do barulho. De ce fait, il délaisse alors un peu la musique. Au bout de quelques années, il passe sur la chaîne SBT, dans l'émission A Praça é Nossa. Revenu sur Rede Record, il sort un nouveau CD : Alegria do Forró.

La politique[modifier | modifier le code]

Tiririca (gauche) et son collègue humoriste Shaolin

En 2010, il adhère au Partido da República (Parti de la République). Beaucoup, dont la revue Revista Época, l'accusent d'être analphabète et en conséquence de ne pouvoir être élu[2]. Mais le 3 octobre 2010, Tiririca est élu député au congrès fédéral avec 1 348 295 votes (6,35 %)[3]. Ses avocats ont soutenu que son analphabétisme présumé est une sorte de dyslexie, qui ne lui permettrait pas d'écrire. Une vidéo diffusée par la Revista Época le montre néanmoins en train de signer des autographes[4]. En dépit des polémiques ayant marqué son élection, Tiririca est le premier artiste de rue élu au Congrès fédéral brésilien.

Racisme[modifier | modifier le code]

La maison de disques Sony Music a été condamnée pour avoir sorti, en 1997, une chanson raciste. La maison de disques avait publié Veja os Cabelos Dela, un titre du chanteur, comédien et politicien brésilien Tiririca. http://www.seneweb.com/news/International/quot-les-cheveux-des-noires-sont-comme-des-brosses-a-recurer-quot_n_57157.html

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :