Tiridate Ier de Parthie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tiridate Ier.
Tiridate Ier
Titre
Roi des Parthes
248217 av. J.-C.
Prédécesseur Arsace Ier
Successeur Artaban Ier
Biographie
Dynastie Arsacides
Père P'riapata

Tiridate Ier de Parthie est le frère d'Arsace Ier, le fondateur de la lignée des Arsacides, souverains de l'Empire parthe.

Il existe plusieurs versions de la succession d'Arsace Ier :

Dans le second cas, Tiridate serait le véritable fondateur de l'Empire parthe. Il s'empare de l'Hyrcanie et de sa capitale Astérabad. Son alliance avec Diodote II lui permet de vaincre l'armée séleucide et de se proclamer « grand roi ». Les deux frères se donnent comme père un certain « Phriapités fils d'Artaxerxés » qu'ils rattachent à la dynastie achéménide. C'est avec Tiridate que débute l'« ère des Parthes » le 14 avril 247, selon les tablette babyloniennes. Son frère Arsace ou Arsakès est divinisé, son portait sur le trône est repris sur les monnaies et son nom est attribué à tous ses successeurs[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Justin, Abrégé des histoires philippiques de Trogue Pompée, livre XLI, chapitre 7.
  2. Clément Huart & Louis Delaporte, L'Iran antique, éditions Albin Michel, Paris, 1952, p. 321.

Bibliographie[modifier | modifier le code]