Tire encore si tu peux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tire encore si tu peux (Se sei vivo, spara) est un western spaghetti réalisé par Giulio Questi en 1967.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Django (qui n'a ce nom explicitement que dans la version anglaise), un métis, est laissé pour mort par ses complices qui ont refusé de partager avec lui l'or qu'ils avaient volé après avoir massacré un peloton de militaires. Soigné par deux indiens, il court après sa vengeance, mais les habitants du village où ses complices sont arrivés leur ont déjà réglé leur compte. Qu'est devenu l'or ? C'est ce qui intéresse Sorro, petit potentat local dont l'armée privée est composée de chemises noires à tendances homosexuelles. Il kidnappe le fils de l'un de ceux qu'il suspecte de détenir l'or, et menace de le tuer si on ne lui donne pas ce qu'il veut. Django intervient et sauve la vie de du jeune homme, mais celui-ci se tue après avoir été violé par les hommes de Sorro. Django ramène le cadavre, mais cela ne change en rien la détermination des deux personnages qui s'étaient partagé l'or et qui vont alors s'entre-tuer, avant que le survivant meure dans l'incendie de sa maison, brûlé par l'or fondu qui lui coule sur la tête. Django peut repartir, écœuré de ce qu'il a vu.

Commentaires[modifier | modifier le code]

  • Le film a été interdit trois jours après sa sortie du fait de sa violence.
  • Le réalisateur voulait exprimer toute la violence à laquelle il avait assisté pendant la Seconde Guerre mondiale. De fait, ce western est plus un film d'horreur qu'un western, où se succèdent massacres sur massacres.
  • Le réalisateur joue aussi sur le fantastique par la survie extraordinaire de Django au massacre du début. Dans l'esprit des indiens qui le soignent, il est témoin de l'au-delà. Lors du duel avec son ancien complice, il est comme un fantôme que les balles n'atteignent pas.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre anglais : Django, Kill ... If You Live, Shoot!
  • Autre titre italien : Oro hondo (version expurgée reparue en 1975 après la censure de la scène des balles en or retirées du cadavre et de la scène du scalp)
  • Scénario : Franco Arcalli, Benedetto Benedetti, María del Carmen Martínez Román, Giulio Questi
  • Production : Giulio Questi pour GIA Società Cinematografica et Hispamer Films
  • Musique : Ivan Vandor
  • Photographie : Franco Delli Colli
  • Durée : 100 min (version expurgée) / 117 min (version originale)
  • Pays : Drapeau de l'Espagne Espagne / Drapeau de l'Italie Italie
  • Langue : italien
  • Couleur : Eastmancolor
  • Aspect Ratio : 2.35 : 1
  • Son : Mono
  • Classification : Italie : Interdit au moins de 18 ans lors de sa sortie / Finlande : (interdit 1968) / Royaume-Uni : X, puis 15 (2004)

Distribution[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

(en) Tire encore si tu peux sur l’Internet Movie Database