Tircis canarien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Pararge xiphioides

Le Tircis canarien (Pararge xiphioides) est un lépidoptère appartenant à la famille des Nymphalidae à la sous-famille des Satyrinae et au genre Pararge, endémique des îles Canaries.

Dénomination[modifier | modifier le code]

Elle a été nommée Pararge xiphioides par Otto Staudinger en 1871[1].

Noms vernaculaires[modifier | modifier le code]

Le Tircis canarien se nomme Canary Speckled Wood en anglais[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le Tircis canarien est un papillon de taille moyenne ornementé en marron sur un fond de couleur orange vif avec aux antérieures des taches d'orange et une grande tache à l'apex centrée d'un ocelle noir pupillé de blanc. Les postérieures ne présentent qu'une large bande submarginale orange, formée de taches chacune centrée par un ocelle noir pupillé de blanc.

Le verso des antérieures est semblable, avec l'ocelle à l'apex alors que les ailes postérieures possèdent une bande blanche de la côte à la cellule et une ligne de petits ocelles peu visibles.

Chenille[modifier | modifier le code]

La chenille a un corps vert jaunâtre avec une bande médio-dorsale vert plus foncée[2].

Biologie[modifier | modifier le code]

Période de vol et hivernation[modifier | modifier le code]

Le Tircis canarien est polyvoltin et vole toute l'année, l'existence d'un hivernage est incertain[3].

Plantes hôtes[modifier | modifier le code]

Les plantes hôtes de sa chenille sont diverses Brachypodium sylvaticum, et Brachypodium pinnatum) à La Palma, et aussi Dactylis glomerata, Carex divulsa, Agrotis tenuous, Luzula forsteri à Ténérife[3].

Écologie et distribution[modifier | modifier le code]

Le Tircis canarien est uniquement présent aux Îles Canaries, sur les îles de La Gomera, La Palma, Ténérife et Grande Canarie[3],[1].

Biotope[modifier | modifier le code]

Le Tircis canarien réside dans les laurisylves et les chataigneraies.

Protection[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c funet
  2. butterfly-guide
  3. a, b et c Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé,Tom Tolman, Richard Lewington, ISBN 978-2-603-01649-7

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens taxonimiques[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Guide des papillons d'Europe et d'Afrique du Nord, Delachaux et Niestlé, Tom Tolman, Richard Lewington, ISBN 978-2-603-01649-7
  • Lionel G. Higgins et Norman D. Riley (1988). Guide des papillons d'Europe. Delachaux et Niestlé (Lausanne).