Tip Top (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Tip Top (homonymie).

Tip Top

Réalisation Serge Bozon
Scénario Serge Bozon
Odile Barski
Axelle Ropert
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Drapeau de la Belgique Belgique
Drapeau du Luxembourg Luxembourg
Genre Comédie
Policier
Sortie 2013

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Tip Top est un film français réalisé par Serge Bozon, sorti le 11 septembre 2013.

Il s'agit de l'adaptation libre du roman homonyme de l'écrivain britannique Bill James, traduit en français sous le titre Mal à la tête.

C'est le second long métrage de Serge Bozon après La France (2007). Le film est sélectionné à la Quinzaine des réalisateurs du festival de Cannes 2013[1].

Synopsis[modifier | modifier le code]

Un indic est assassiné dans une ville du nord. Deux enquêtrices de la brigade des polices, Esther Lafarge et Salli Marinelli, sont envoyées pour enquêter au sein du commissariat avec lequel travaillait l'indic.

L'indic participait à un réseau de trafic de drogue géré par une une femme du quartier. Un nouvel indic prend le relais. Il permettra de dévoiler celui qui a trahi l'indic assassiné, le commissaire Bontemps.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Genèse du film[modifier | modifier le code]

Le scénario, écrit par Serge Bozon, Axelle Ropert et Odile Barski, est librement adapté du roman éponyme de l'écrivain britannique Bill James[3],[4] (traduit en français sous le titre Mal à la tête).

Le tournage du film commence en mai 2012 et a lieu en Belgique (Namur, Jambes, Wépion) et au Luxembourg[3].

Le film est produit par David Thion pour Les Films Pelléas[3].

Réception critique[modifier | modifier le code]

Lors de sa présentation à la quinzaine des réalisateurs en mai 2013, le film reçoit un accueil favorable. Jacky Goldberg, critique aux Inrockuptibles y voit le « film génial d'un grand malade[5] ». Dans Le Monde, Jacques Mandelbaum a lui aussi apprécié le film, qu'il rapproche du burlesque des films de Jean-Pierre Mocky[6]. Olivier Père le compare à la fois à Jean-Pierre Mocky et Claude Chabrol d'un côté et à Jacques Tourneur de l'autre[4]. En revanche, la rédaction du Figaro n'a pas apprécié le film et le considère comme le pire film du festival[7].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alejandro Jodorowsky sélectionné pour la Quinzaine des réalisateurs », Libération,‎ 23 avril 2013 (lire en ligne)
  2. Isabelle Regnier, « Gaillarde est la nouvelle garde du cinéma français », Le Monde,‎ 13 mai 2013 (lire en ligne)
  3. a, b et c Fabien Lemercier, « Isabelle Huppert et Sandrine Kiberlain pour Tip Top », sur Cineuropa,‎ 12 avril 2012 (consulté le 16 octobre 2012)
  4. a et b Olivier Père, « Cannes 2013 Jour 5 : Tip Top de Serge Bozon (Quinzaine des Réalisateurs) », arte.tv,‎ 19 mai 2013 (lire en ligne)
  5. Jacky Goldberg, « Tip Top de Serge Bozon, le film génial d’un grand malade », Les Inrockuptibles,‎ 20 mai 2013 (lire en ligne)
  6. Jacques Mandelbaum, « Tip Top : un polar défiguré, malpoli et pénétrant », Le Monde,‎ 20 mai 2013 (lire en ligne)
  7. Olivier Delcroix, Éric Neuhoff, Bruno Jacquot et Jean-Luc Wachthausen, « Cannes 2013 : le palmarès du pire », Le Figaro,‎ 24 mai 2013 (lire en ligne)
  8. « Les prix remis dans le cadre de la Quinzaine des réalisateurs », sur quinzaine-realisateurs.com,‎ 24 mai 2013 (consulté le 25 mai 2013)

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]