Tin Alkoum

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tin Alkoum est l'un des trois postes de contrôle de la frontière entre l'Algérie et la Libye, les deux autres étant le poste de Debdeb et celui de Bordj de Tarat, tous situés dans la Wilaya d'Illizi[1].

Des combats eurent lieu en 1940[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dans le camp de transit de Tinalkoum
  2. Combat de Tin Alkoum (10 juin 1940)