Timothy Detudamo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Timothy Detudamo
Fonctions
Chef du gouvernement
1951 à avril 1953avril 1953
Gouverneur de 1942 à 1943
19421943
Chef suprême
1921-19421946-1951
Biographie
Date de naissance inconnue
Lieu de naissance Uaboe, Nauru
Date de décès avril 1953
Lieu de décès inconnu
Nationalité Nauruan
Profession Linguiste et pasteur

Timothy Detudamo (né à Uaboe et mort en avril 1953) est un homme politique et linguiste nauruan. Il exerça un rôle majeur dans son pays pendant l'ère coloniale.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant de se lancer en politique, Timothy Detudamo fut pasteur, et en 1917 il partit aux États-Unis pour aider l'Américain Philip Delaporte à traduire des textes chrétiens en nauruan. Il avait auparavant aidé Philip Delaporte à créer un dictionnaire nauruan.

À son retour à Nauru en 1921, Detudamo s'intéresse à la politique, et en 1928 il est élu chef suprême (Head Chief) du pays. Il conserve ce titre jusqu'en 1942. Il devient ensuite gouverneur, alors que les Japonais ont envahi l'île et ce jusqu'en 1943.

Pendant cette période, il tente de réformer et de simplifier l'orthographe de la langue nauruane (qui utilise l'alphabet latin) mais sans succès. Detudamo est néanmoins considéré comme l'un des plus grands linguistes de son pays. Il parlait couramment cinq langues : le nauruan, l'allemand, l'anglais, le marshallais et le gilbertin.

En juin 1943, Detudamo est déporté aux îles Truk par les forces d'occupation japonaises avec un groupe de 600 Nauruans dont il devient le leader[1]. En 1946, il devient à nouveau chef suprême de Nauru. En 1951, son titre est aboli à la suite d'une réforme des institutions mais il demeure à la tête du gouvernement jusqu'à sa mort en avril 1953.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. John Garrett, Where nets were cast: Christianity in Oceania since World War II, Institute of Pacific Studies, University of the South Pacific, World Council of Churches,‎ 1997format=, pp.222-224 p. (ISBN 9820201217, lire en ligne)