Timecrimes (film, 2007)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Timecrimes.

Timecrimes

Titre québécois Los cronocrímenes[1]
Titre original Los cronocrímenes
Réalisation Nacho Vigalondo
Scénario Nacho Vigalondo
Acteurs principaux
Sociétés de production Karbo Vantas Entertainment
Pays d’origine Espagne
Genre Science-fiction
Sortie 2007
Durée 65 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Timecrimes, ou Los cronocrímenes au Québec[1], (Los cronocrímenes) est un film de science-fiction espagnol écrit et réalisé par Nacho Vigalondo, mettant en scène Karra Elejalde. Produit par Karbo Vantas Entertainment et distribué par Magnolia Pictures, ce film est sorti le 27 juin 2008 en Espagne.

Ce premier long-métrage du réalisateur a été projeté dans de nombreux festivals, du Fantastic Fest en septembre 2007 au Morbido Film Fest en octobre 2010, remportant sept récompenses.

En France, il n'est sorti le 17 juin 2009 qu'en vidéo pour lequel le réalisateur remporte le prix du meilleur inédit vidéo au Festival du film fantastique de Gérardmer 2009.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Héctor et Clara, un couple, viennent d'emménager dans une maison. Lorsque le téléphone sonne, Héctor décroche mais personne ne parle. Il rappelle immédiatement le numéro qui vient d'appeler mais tombe sur un répondeur.

Un peu plus tard, de son jardin, Héctor observe les alentours boisés avec ses jumelles. Il aperçoit alors une femme qui retire son haut, découvrant ainsi sa poitrine. Intrigué, il décide d'aller voir de plus près. Il trouve la femme nue, alongée, inconsciente. Tout à coup, un homme dont le visage est bandé lui plante un ciseau dans le bras. Il s'enfuit, et entre dans une propriété par effraction, dans laquelle il trouve un talkie-walkie. Il se fait un bandage à sa blessure au bras. Grâce à ce talkie-walkie, un homme barbu le guide jusqu'à un silo à l'extérieur de la maison, puis fait entrer Héctor dans une cuve pour le cacher de l'homme bandé.

L'instant d'après, il ressort de la cuve et comprend qu'il a voyagé dans le temps : avec ses jumelles, il se voit lui-même dans sa maison ; il est Héctor 2, Héctor 1 revenu une heure et demie dans le passé. L'homme barbu lui affirme que tout devrait bien se passer si l'Héctor 1 entre dans la cuve comme il vient de le faire. Il appelle chez lui, Héctor 1 décroche. Il reste silencieux, puis raccroche. Héctor 1 rappelle, mais il ne décroche pas. Il décide de quitter la propriété en voiture. Peu après être parti, sa voiture se fait percuter par une autre, il est projeté dans le bas-côté. Saignant de la tête, il retire son bandage au bras, et s'enveloppe la tête avec, comprenant qu'il est lui-même l'homme au visage bandé.

Une femme témoin de l'accident descend pour voir si tout va bien. Il fait de sorte à rejouer la scène qu'il a vécu plus tôt, mais dans le rôle cette fois de l'homme bandé : il force la femme à retirer son haut pour attirer Héctor 1. Puis elle tombe inconsciente par accident, il la dénude, et agresse Héctor 1 avec un ciseau et le fait fuir vers la propriété. Sa tâche terminée, il s'assoit dans l'herbe, quand tout à coup il entend un cri. Retournée sur les lieux où la femme était inconsciente, il découvre qu'elle n'est plus là.

Il rentre chez lui, la tête toujours bandée. Il poursuit la femme dans sa maison en voulant s'expliquer. La poursuite se finie sur le toit ; lorsqu'il tente de la retenir par le pied, il la fait tomber du toit. Lorsqu'il regarde la personne tombée, il voit Clara le cou disloqué. Il contact alors l'homme barbu avec le talkie-walkie, lui demandant de faire venir Hector 1 au silo.

De retour au silo, il voit Héctor 1 se faire projeter dans le passé. Il retourne alors une nouvelle fois dans le passé pour tenter d'éviter la mort de Clara.

Ainsi, Héctor 3 apparait trente secondes avant Héctor 2. Il a tout juste le temps de prévenir l'homme barbu qu'il y a trois Héctors, et qu'Héctor 2 est sur le point d'arriver. C'est lui qui plus tard renverse la voiture d'Héctor 2, mais a lui-même un accident un peu plus loin. Il reste inconscient un moment, puis est découvert par la femme, qui crie en le voyant. Ils cheminent à pied jusqu'à sa maison. Alors que la femme est éloignée, Clara rencontre Héctor 3, et l'informe qu'elle a vu quelqu'un dont le visage est bandé arriver sur leur propriété. Voulant éviter sa mort, Héctor 3 enferme Clara dans un local attenant à la maison. Puis, pour rejouer la scène tel qu'Héctor 2 doit la vivre, il retrouve la femme dans la maison, lui coupe les cheveux pour que sa coiffure soit semblable à celle de Clara, et lui fait revêtir le manteau de Clara. Enfin, il lui conseille d'aller se réfugier au grenier. Héctor 2 la poursuit, il en profite pour sortir retrouver Clara. Ils s'asseyent tous les deux dans le jardin, et entendent la femme tomber plus loin, et enfin Héctor 2 partir.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

  • Titre : Timecrimes
  • Titre québécois : Los cronocrímenes[1]
  • Titre original : Los cronocrímenes
  • Réalisation : Nacho Vigalondo
    • Première assistante réalisation : José Manuel Benayas
    • Seconde assistante réalisation : Manuel Fernández Pinedo (crédité sous le nom de Manuel Pinedo)
    • Troisième assistante réalisation : Isaura López-Dóriga (crédité sous le nom d'Isaura López Bóriga)
  • Scénario : Nacho Vigalondo
  • Production : Eduardo Carneros, Esteban Ibarretxe et Javier Ibarretxe
    • Production exécutive : Eduardo Carneros, Esteban Ibarretxe et Javier Ibarretxe
    • Coproduction : Santi Camuñas, Jorge Gómez, Norbert Llaràs et Jordi Rediu
    • Production associée : Sergio Barrejón, Todd Brown, Dave Chariton, Nahikari Ipiña, Soraya Lacaba et Cormac Regan
  • Société de production : Karbo Vantas Entertainment
    • Sociétés de production associés : Fine Productions, Zip Films et Arsénico Producciones
  • Direction artistique : José Luis Arrizabalaga
  • Chef de la photographie : Flavio Martínez Labiano
  • Décors : Urko Aguirre et Jaime Gartzia
  • Costumes : Estíbaliz Markiegi
  • Montage : Jose Luis Romeu
  • Musique : Chucky Namanera
  • Distribution : Magnolia Pictures
  • Pays : Espagne
  • Langue : espagnole
  • Format : couleur1.85:135mmDolby Digital
  • Genre : science-fiction
  • Durée :
    • 65 minutes (Espagne)
    • 92 minutes (International)
  • Sortie :

Distribution[modifier | modifier le code]

  • Karra Elejalde : Héctor
  • Candela Fernández : Clara
  • Bárbara Goenaga : la fille dans la forêt
  • Nacho Vigalondo : le jeune homme
  • Juan Inciarte : Héctor Ocasional

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Los cronocrímenes », sur Le Cinéma (consulté le 9 avril 2011)

Liens externes[modifier | modifier le code]