Timahdite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Timahdite
ⵜⵉⵎⴰⵃⴹⵉⵜ
Administration
Pays Drapeau du Maroc Maroc
Région Ifrane
Province Meknès-Tafilalet
Démographie
Population 1 302 hab. (2004)
Géographie
Coordonnées 33° 14′ 13″ N 5° 03′ 36″ O / 33.2369, -5.06 ()33° 14′ 13″ Nord 5° 03′ 36″ Ouest / 33.2369, -5.06 ()  
Altitude 1 900 m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte administrative du Maroc
City locator 14.svg
Timahdite

Géolocalisation sur la carte : Maroc

Voir la carte topographique du Maroc
City locator 14.svg
Timahdite

Timahdite (en tamazight ⵜⵉⵎⴰⵃⴹⵉⵜ, en arabe : تمحضيت) est une ville du Maroc. Elle est située dans la région de Meknès-Tafilalet, à 1 800 m d'altitude, en plein cœur du Moyen Atlas, dans une zone au climat rude[1].

La race locale de brebis de Timahdite est une des principales races ovines locales marocaines. Elle est réputée et appréciée pour sa bonne conformation, sa facilité d'engraissement, son rendement en carcasse et sa rusticité.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville de Timahdite se situe à 30 km au sud de la ville d'Azrou sur la route national N13 appelée communément par les utilisateurs Route du Sahara parce qu'elle traverse le massif du Moyen Atlas et le massif du Haut Atlas oriental après Midelt pour arriver à Errachidia, porte du Tafilalet et du Sahara[2].

La ville est située dans une région à climat très froid qui enregistre les températures les plus basses d'Afrique. Ce qui rend cet axe routier impraticable durant des semaines entières en hiver suite aux importantes chutes de neige qu'enregistre la région.

À 5 km au nord de la ville on trouve la 2ème station de ski d'Ifrane qui porte le nom du mont l'abritant : Jbel Hebri, et commence la luxuriante forêt de cèdre occidental abritant les singes magots.

L'oued Sebou, le deuxième plus important fleuve du Maroc prend source non loin de la ville, pour la traverser en amont sous le nom de l'oued Guigou; il est par ailleurs alimenté par les fontes de neige et des sources qui jaillissent autour avant d'arriver au Saiss et se jeter dans l'Aatlantique après avoir traversé la région du Gharb.

La ville de Timahdite ne manque pas de ressources, en effet, ses rochers d'origine volcanique karstiques contiennent des schistes qui ne sont pas encore exploités vu le coût que cela nécessite pour l'extraction du pétrole et aussi l'impact néfaste sur l'environnement d'une région sensible.

À 20 km au sud de la ville, on trouve le grand lac Aguelmame Sidi Ali relevant de la province de Khénifra à une altitude de 2 100 m. Les montagnes qui l'entourent gardent leur manteau neigeux jusqu'au mois de mai.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (fr) « Vidéo amateur sur Timahdite », sur www.wat.tv (consulté le 19 août 2010)
  2. (fr) « Carte géographique », sur maps.google.fr (consulté le 19 août 2010)