Tim Rogers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tim Rogers

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Tim Rogers en 2010

Informations générales
Nom de naissance Timothy Adrian Rogers
Naissance 20 septembre 1969 (44 ans)
Kalgoorlie (Australie)
Instruments Guitare, voix
Années actives 1989 - présent
Site officiel [1]

Tim Rogers (né Timothy Adrian Rogers, le 20 septembre 1969 dans la ville de Kalgoorlie) est un musicien australien, fondateur du groupe You Am I, au sein duquel il compose et officie à la guitare et au chant. Il revendique, par son style vestimentaire et son jeu de guitare, une influence affirmée des sixties et de personnalités telles que Pete Townshend.
Il comptabilise 12 albums studio avec You Am I, et 5 en solo.

Bien que bénéficiant d'un succès international modéré, You Am I fait figure d'autorité dans son pays natal; notamment grâce aux albums Hi-Fi Way et Hourly, Daily, références du rock australien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Kalgoorlie en 1969, dans l'ouest australien, il se déplacera beaucoup à travers le pays. Il commence ses études à Perth, sur la côte ouest, puis entre à l'Oakhill College (Sydney), où il sera « School Captain » (titre exclusif de la culture anglophone, qui permet à l'étudiant qui en dépend de représenter son école). Son parcours scolaire s'achève à Canberra, dans la prestigieuse Australian National University, où il rencontrera Andy Kent, initialement ingénieur-son pour You Am I, puis bassiste.

Très tôt intéressé par la musique, il raconte comment, alors qu'il avait 13 ans, les premiers accords de Start Me Up des Rolling Stones entendus dans un cabinet de dentiste lui donnèrent envie d'apprendre la guitare[1].

You Am I[modifier | modifier le code]

Article détaillé : You Am I.

Fin 1989, Tim monte un groupe avec son grand frère Jaimme et un ami du nom de Nick Tischler. La formation ne dure qu'un temps (la chanson Jaimme's got a Gal ("Jaimme s'est trouvé une copine"), présente sur l'album "Sound as Ever", explicite un des motifs de ce split prématuré[2]), mais enclin le jeune guitariste à se lancer dans la musique, et à poursuivre l'aventure avec Andy Kent, qui passe des commandes d'ingénieur du son à la basse, et le batteur Mark Tunaley. Le groupe gagne en notoriété et enregistre son premier EP en 1991.

Premier album et notoriété[modifier | modifier le code]

En 1993, fort de 4 EPs, le groupe s'est également taillé une solide réputation live. Alors qu'il participe à la seconde édition du festival Big Day Out, il est approché par Lee Ranaldo, membre de Sonic Youth (à l'affiche cette année là), qui leur propose d'enregistrer leur premier album. Novembre 1993, "Sound As Ever", au son brut et mat, presque punk, propulse You Am I sur le devant de la scène australienne, leur octroyant dans la foulée le prix du "Best Alternative Album" l'année suivante aux ARIA Awards[3].

Du fait de tensions grandissantes, notamment d'un point de vue musical, Mark Tunaley est remercié, et c'est Russell Hopkinson, connaissance de longue date, qui se retrouvera derrière les fûts. Le trio ainsi formé - Rogers/Kent/Hopkinson - deviendra le noyau dur de la formation.

En 1999, après deux nouveaux albums ("Hi-Fi Way" en 1995 et "Hourly, Daily" en 1997) qui propulsèrent le groupe au rang de culte, celui-ci se dote d'une nouvelle recrue, le jeune guitariste David Lane (fondateur de The Pictures), déjà remarqué pour ses retranscriptions de tablatures qu'il effectuait sur le site officiel du groupe[4],[5].

Projets annexes[modifier | modifier le code]

Carrière solo[modifier | modifier le code]

"What Rhymes with Cars and Girls", son premier effort solo, auquel participe entre autres David Lane, Jen Anderson (membres des Weddings Parties Anything et propriétaire du studio dans lequel l'album est enregistré) et Sally Dastey (des Tiddas), parait en 1999. Au son plus country que celui de You Am I, l'album est bien reçu, et remporte (encore) un ARIA Awards ("Best Male Artist"). Initialement appelé "The Twin Set", les musiciens additionnels qui entoure l'artiste seront renommés "The Temperance Union", et ce dès son second album solo, "Spit Polish" (2004).

T'N'T[modifier | modifier le code]

En 2006, Tim forme le duo T'N'T avec son ami Tex Perkins, et enregistre l'album "My Better Half", alternant compositions originales et reprises, qui surprendra la presse par son minimalisme, et sa pochette quelque peu provocatrice[6]. Perkins ajouta à ce moment-là : « À un moment donné, nous devrons y mettre un terme. T[im] joue dans deux autres groupes et j'ai aussi des choses à faire. Quand cela se terminera-t-il ? Je pense que c'est déjà le cas. Le temps d'une ultime tournée d'ici mars ou avril [2006] et nous poursuivrons nos chemins respectifs, sans se parler pour les quatre prochaines années, et puis nous nous retrouverons pour recommencer. Vieillis, assagis et embellis. »[7]

Matériel[modifier | modifier le code]

Tim en live, avec l'une de ses "Crockenbackers"

« À peu près 90 % des chansons que j'écris le sont avec un capodastre, explique-t-il au bimensuel Australian Guitar Magazine en 2008[8], quand je m'en suis servi pour la première fois, les possibilités d'écriture sont devenues une réalité, et je pouvais composer dans des tonalités différentes, etc. Je pense qu'on m'enterrera avec. »

Le son initial de You Am I, tirant sur le grunge, était en majorité le fait d'une Gibson ES-345 (que l'on peut d'ailleurs apercevoir sur la pochette de "Sound As Ever").
Peu avant l'enregistrement de "Hi-Fi Way", il visite le magasin du luthier Piers Crocker, lequel s'était inspiré d'une Rickenbacker 360F pour une création originale : la "Crockenbacker". Tim en fait l'acquisition, et en commandera par la suite quatre autres. Cette guitare reflétera une sonorité résolument plus pop, tranchant net avec les débuts.

Son éventail de jeu comprend également :

Guitares électriques[modifier | modifier le code]

Guitares acoustiques[modifier | modifier le code]

Amplification[modifier | modifier le code]

  • Fender Tonemaster : emprunté à Lee Ranaldo durant l'enregistrement de "Sound as Ever", Tim en fera un ampli de choix
  • Sunn Combo Amplifier : utilisé en solo

Pré-amplification[modifier | modifier le code]

  • Tremolo "Colin Bloxom" custom
  • Route 66 overdrive/compression
  • Ramblin' Guitars overdrive

Références[modifier | modifier le code]

  1. Une interview au site ABC.net (30/04/2003)
  2. Les paroles de la chanson au site Songmeanings.com
  3. L'historique du groupe au site Ariaawards.com
  4. Un billet sur l'album "Pieces of Eight" des Pictures au site Abc.net (17/06/2005)
  5. Le site en question, en lien d'archive (2001)
  6. L'article wikipédia dédié (en anglais)
  7. Une interview du duo au site Fasterlouder.com
  8. Australian Guitar Magazine, vol. 62 (mai/juin 2008)
  9. Interprétation live de Wally Rafles
  10. Interprétation live de Tuesday