Tim Ralfe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Tim Ralfe (27 octobre 1938 - 27 octobre 2000)[1] était un journaliste canadien ayant travaillé pour la CBC. Il est surtout connu pour avoir interrogé le premier ministre du Canada Pierre Elliott Trudeau le 13 octobre 1970 à propos des mesures prises par ce dernier lors de la Crise d'Octobre. Ralfe demanda à Trudeau jusqu'où il irait avec ces mesures et ce dernier lui répliqua la phrase « Well, just watch me ». Cette remarque, à la fois fameuse et controversée, est désormais considérée comme un moment charnière de l'histoire canadienne contemporaine. L'expression est encore utilisée régulièrement dans le milieu politique canadien[2].

Tim Ralfe est décédé le 27 octobre 2000 à Ottawa, deux semaines après avoir subi une crise cardiaque.

Nouveau parti démocratique[modifier | modifier le code]

En 1973, lorsque Ralfe est journaliste pour le réseau CTV, il exploite une zone grise de la loi canadienne et place sous écoute électronique la salle de réunion du caucus du Nouveau Parti démocratique. Il confronte par la suite le leader du parti David Lewis avec un enregistrement audio d'une réunion. Le reportage a valu un Michener Award (en) à CTV l'année suivante. La loi canadienne fut changée par la suite afin de restreindre ce type d'enregistrement[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Anthony Wilson-Smith, « Passages », Maclean's, vol. 113, no 45,‎ 6 novembre 2000, p. 45
  2. Hugo Lemay, « Trop jeune Nicolas Dufour? « Just watch me! » : le nouveau député bloquiste l'emporte avec 53 % des votes », sur www.hebdorivenord.com,‎ 15 octobre 2008 (consulté le 26 juillet 2009)
  3. (en) « “Hear no evil, see no evil, speak no evil” - The story behind the 'Inquiry' investigation », Michener Awards Foundation (consulté le 26 août 2007)

Liens externes[modifier | modifier le code]